En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Législatives 2017 : intentions de vote (30 mai 2017)

Carine Marcé

Directrice associée, Kantar Public

Legislatives 30.05.2017 / 17:00

elections-legislatives-2017

A deux semaines du premier tour des élections législatives, notre enquête Kantar Sofres-onepoint pour le Figaro, RTL et LCI témoigne d’une dynamique forte en faveur de la République en marche.

Selon les résultats de notre intention de vote, le nouveau Président disposerait à l’issue des législatives de 320 à 350 sièges à l’Assemblée nationale, bien au-dessus donc de la majorité absolue.

Selon notre enquête, les candidats de la République en marche obtiendraient 31% des intentions de vote au 1er tour, devançant nettement les candidats LR-UDI (18%, auxquels on peut ajouter les candidats « Divers droite » qui obtiennent 1,5% des voix). Les candidats du Front national recueillent 17% des intentions de vote. A gauche, la France Insoumise recueille 12% des intentions de vote, le Parti socialiste et les Radicaux de Gauche 8% et les candidats d’Europe Ecologie – Les Verts 3,5% des voix.

Les candidats de la majorité présidentielle arrivent donc largement en tête des intentions de vote au 1er tour. On note à cet égard que 20% des électeurs de François Fillon et de Benoît Hamon à la présidentielle se reporteraient dès le 1er tour sur les candidats de la République en marche, signe que la stratégie de rassemblement et d’ouverture du Président et de son Gouvernement semble fonctionner.

La République en marche vers la majorité absolue à l’Assemblée nationale

A la faveur de ces résultats, Emmanuel Macron serait en mesure de s’appuyer sur une large majorité de députés investis par son mouvement. D’après notre projection des résultats en nombre de sièges, la République en marche obtiendrait entre 320 et 350 députés à l’Assemblée nationale sur 577, bien au-dessus donc de la majorité absolue (289 députés).

Conséquence de la multiplicité des candidatures à gauche, le PS et ses alliés (Radicaux de gauche, EELV et Divers Gauche), avec environ 12% des voix, ne disposeraient que de 40 à 50 députés, bien loin des 331 de 2012. Parallèlement, la nouvelle Assemblée compterait entre 20 et 30 députés de la France Insoumise ou du PC.

Inversement, plus unis, Les Républicains, l’UDI et les Divers Droite enverraient 140 à 155 députés à l’Assemblée.

Enfin, le Front national, malgré ses 17% d’intentions de vote, ne disposerait que de 10 à 15 députés, victime du mode de scrutin.  En 2012 déjà avec 14% des voix au 1er tour, le Front national n’avait pu se maintenir que dans un nombre réduit de circonscriptions et n’avait fait élire que 2 députés.

Pour les Français, la perspective d’une majorité présidentielle pour Emmanuel Macron s’ancre un peu plus

A quinze jours du scrutin, 61% des Français jugent d’ailleurs probable qu’Emmanuel Macron obtienne une majorité de députés à l’Assemblée nationale à l’issue de ces élections. Ils n’étaient que 40% dans ce cas au début du mois de mai. Et cet avis est majoritaire même chez les électeurs LR-UDI (55%) ou de la France insoumise (55%).

A cet égard, 40% des Français souhaitent aujourd’hui qu’Emmanuel Macron dispose d’une majorité pour gouverner, en progression de 6 points par rapport à début mai et parmi ceux-ci, ils sont maintenant 75% à souhaiter une majorité absolue (+15 pts).

A l’inverse 42% des Français souhaitent qu’il y ait une autre majorité à l’assemblée et donc une cohabitation – une opinion en recul de 7 points, mais qui est largement partagée par les électeurs de Jean-Luc Mélenchon (57%), de François Fillon (61%) et surtout de Marine Le Pen (70%).

Qui pour incarner l’avenir de la gauche et de la droite ?

Alors que l’élection d’Emmanuel Macron à la Présidence de la République et la nomination de son Gouvernement bouleversent la vie politique française et particulièrement le Parti socialiste et Les Républicains, quelles sont les personnalités qui aux yeux des Français peuvent incarner pour l’avenir la droite et la gauche ?

A gauche, Jean-Luc Mélenchon est pour 43% des sympathisants de gauche la personnalité qui incarne le mieux la gauche pour l’avenir, devant Benoît Hamon cité par 28%. Les autres personnalités sont peu citées : Martine Aubry est évoquée par 13% des sympathisants de gauche et Ségolène Royal par 12%. L’ancien Premier Ministre, Manuel (Valls (5%) et François Hollande (6%) sont loin derrière et près d’un sympathisant de gauche sur cinq estime qu’aucun des 10 personnalités proposées n’incarne la gauche pour l’avenir.

A droite, c’est François Baroin qui aux yeux des sympathisants Les Républicains et UDI incarne le mieux l’avenir de la droite : il est cité par 47% d’entre eux, assez nettement devant Nicolas Sarkozy (21%), Xavier Bertrand (19%), Laurent Wauquiez (15%) ou encore Valérie Pécresse (11%).

Voir l'ensemble des résultats ci-dessous :

Source : Kantar Public

Notes de la rédaction

Enquête Kantar Sofres - onepoint réalisée par Internet du 24 au 28 mai 2017 auprès d’un échantillon de 2022 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne de référence) et stratification par région et catégorie d’agglomération.

Derniers articles

Découvrez dans cette vidéo les principaux résultats du Référenseigne Scoop 2017 et la tendance des enseignes sur ce début d’année.

Retrouvez nos estimations de l'abstention et son évolution depuis 1967, puis l'estimation de la projection en sièges.

Retrouvez la participation à 12h et 17h et son évolution depuis 1981.

Retrouvez-nous dimanche 18 juin pour le 2nd tour des élections Législatives (participations et estimations).

Malgré le « dégagisme », une vraie prime aux sortants pour les candidats REM

Contenus liés