En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Bruit médiatique : Macron se fait entendre

Sonia Metché

Directrice des études chez Kantar Media

Presidentielle 20.02.2017 / 08:00

UBM

Impact médiatique des candidats – Semaine du 16 au 22 février 2017 (en UBM)

Le bruit media d’Emmanuel Macron progresse de 90% cette semaine à la fois en raison de la polémique suscitée par ses propos sur la colonisation qui créent une « zone de turbulences » dans sa campagne (l’Est Républicain du 17/02), et de l’alliance proposée par François Bayrou présentée comme un tournant le 22 février.  Avec 24 contacts par français, il est au coude-à-coude avec François Fillon dans les médias. L’impact de F. Fillon décroit de 17% mais il reste le candidat le plus médiatisé dans les médias offline cette semaine. Pour Paris Match, il a engagé « une reconquête » (16/02) alors qu’il «gagne un sursis » pour Aujourd'hui en France.

  TOP 5 Presse TV Radio Media online Social Media Total UBM Evolution
1 FILLON F. 325.6 933.2 326.6 439.6 627.0 2 652.0 -562.4
2 MACRON E. 245.7 599.0 273.4 530.7 810.9 2 459.7 1 164.1
3 LE PEN M. 237.0 500.5 135.8 289.7 437.0 1 600.0 -473.1
4 HAMON B. 190.2 315.5 159.6 249.7 306.7 1 221.7 456.9
5 MELENCHON JL. 134.0 204.2 127.8 159.8 202.3 828.0 451.5
# HOLLANDE F. 68.8 66.6 58.4 99.3 160.5 453.6 -2.4

Malgré une baisse de 20%, Marine Le Pen conserve la troisième position avec une forte présence digitale. Invitée du Journal de 20h sur TF1 le 22, elle défend en prime-time son programme en 144 propositions. L’affaire des emplois fictifs du FN au Parlement Européen prend de l’ampleur dans les médias audiovisuels et représente 26% de son impact médiatique total de la semaine.

Avec 12 contacts par français, la visibilité de Benoît Hamon est en forte hausse (+60%).  S’il reste au cœur de la question des alliances à gauche, ses enjeux de campagne deviennent plus médiatiques, notamment grâce à son intervention dans Le Grand Jury sur LCI/RTL le 19 et à la couverture de son déplacement à Lisbonne où « il veut s’inspirer de la gauche plurielle portugaise » lemonde.fr (17/02).

En progression sur tous les types de médias, JL Mélenchon « accélère sa campagne présidentielle sous la pression de Hamon » (Huffingtonpost.fr 19/02) et détaille son programme économique sur Youtube. Une large part de la couverture concerne l’impossible rassemblement de la gauche : «pour Jean-Luc #Mélenchon, la seule candidature unique possible à gauche est la sienne » tweete @lemondefr le 16/02.

Source : Kantar Media

Notes de la rédaction

L’UBM (Unité de Bruit Médiatique) est un indicateur global d’impact médiatique offline et online.

Il quantifie le nombre d’individus potentiellement exposés à une information en France, quelle que soit la source de l’information et sur l’ensemble des canaux médiatiques, traditionnels ou digitaux.

Il s’exprime en pourcentage de la population française exposée : 1 UBM correspond à 1% de la population française potentiellement exposée à un sujet dans les médias. Avec 100 UBM, tout se passe comme si chaque français avait entendu parler une fois du sujet.

L’analyse des médias traditionnels est effectuée sur un corpus de 120 supports généralistes, leaders en audience, en presse écrite et online, Radio et Télévision.

L’analyse des médias sociaux est effectuée sur la base d’un corpus ouvert des conversations en langue française sur Twitter, Facebook, Sites de vidéos et de photos, Blogs (avec un seuil minimal de 140 contacts exposés).

N'oubliez pas de nous suivre sur Twitter : @Kantar_FR

et inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rater aucune de nos études.

 

Pour en savoir plus sur la mesure et l’évaluation de la couverture media et des RP, rendez-vous sur notre site.


Derniers articles

Classement des enseignes de grande distribution pour la période du 23 janvier au 19 février 2017

Notre analyse a été réalisé pour l'association Villes de France sur une période longue les résultats électoraux pour deux types d'élections : l'élection présidentielle de 1988 à 2012 et les élections régionales 2004, 2010 et 2015.

Le premier débat télévisé présidentiel représentait l’occasion pour les Français de se faire une idée plus précise de cinq des onze candidats à l’élection présidentielle : Marine Le Pen, François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon étaient donc invités à confronter leurs programmes lors de l’émission du 20 mars 2017.

A la veille du premier débat de la campagne et alors que le Conseil constitutionnel a validé les parrainages des 11 candidats à l’élection présidentielle, notre enquête Kantar Sofres-OnePoint pour Le Figaro et LCI confirme la perspective d’un second tout opposant Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

L'étude Kantar Public, réalisée pour L'Union Sociale pour l'Habitat, aborde la perception de la situation du logement en France et le rôle du logement social.

Contenus liés