En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Euro 2016 : un impact médiatique 4 fois supérieur à 2012

Corinne in Albon

Directrice Marketing, Ad Intelligence

Sport 20.06.2016 / 14:39

euro 2016

Kantar Media a mesuré le rayonnement médiatique et publicitaire de l’Euro 2016 et les résultats sont impressionnants.

Un impact médiatique 4 fois supérieur à 2012

Sur ce premier week-end de compétition, les Français de 15 ans et + ont potentiellement été touchés 52 fois par une information relative à l’Euro 2016 (soit 5218 UBM).Cet impact media est 4 fois supérieur à celui du weekend de lancement de l’édition 2012 ! Une situation expliquée à la fois par la localisation hexagonale de la compétition, par le calendrier de l’UEFA - les Bleus ayant disputé leur premier match le jour-même de l’ouverture - et par le contexte social et politique national associé à l’évènement.

L’évènement du week-end a rassemblé 90 annonceurs​

Sur les 3 premiers jours de la compétition, 90 annonceurs ont pris la parole sur les écrans publicitaires entourant les 5 matchs et la cérémonie d’ouverture, soit une pression publicitaire de 15,2 millions d’euros bruts. Sans surprise, c’est sur le premier match des Bleus que la pression a été la plus élevée alors que les annonceurs ont été moins nombreux que sur les autres rendez-vous.

Image -1-Euro -2016

L’automobile et l’hygiène beauté sont les secteurs les plus présents mais le palmarès des annonceurs place FDJ au 1er rang avec 11 spots publicitaires diffusés. A noter également la position de Nike au 4ème rang. Bien que l’équipementier n’ait émis que 2 spots, ces derniers ont un format exceptionnel de 60 secondes. Une création réalisée pour l’Euro 2016 et qui est une version courte de la publicité la plus longue de Nike, laquelle dure 6 minutes.

Image -2-Euro -2016

 

Source : Kantar Media

Notes de la rédaction

MÉTHODOLOGIE

- La pression publicitaire est valorisée sur la base des plaquettes des régies (hors remises, dégressifs et négociations) et exprimée en valeur brute. Ecrans publicitaires avant, pendant et après les matchs du 10 au 12 juin 2016 sur TF1 et M6.

- L’UBM - Unité de Bruit Médiatique est l’indicateur de référence de mesure de l’impact médiatique en France. 1 UBM = 1% de la population potentiellement exposée à 1 page ou à 1 minute d’information sur un sujet médiatisé. Il intègre l’espace rédactionnel consacré à un sujet et l’audience du média associé, sur la cible des français de15 ans et +. L’UBM est mis en oeuvre quotidiennement sur un panel de 120 supports plurimédias leaders en termes d’audience. En partenariat avec Médiamétrie et AT INTERNET. Du 10 au 12 juin. 

Et n'oubliez pas de nous suivre sur Twitter : @Kantar_FR et de vous inscrire à notre newsletter.

Derniers articles

Les marques françaises dominent toujours le classement des marques* les plus choisies en France révélé par Kantar Worldpanel

Député de Seine-et-Marne durant la XIVe législature, Emeric Bréhier est aussi directeur de l’Observatoire de la vie politique au sein de la Fondation Jean Jaurès. Entre deux moments forts de notre vie démocratique, il dresse un bilan de la séquence présidentielle et porte un regard critique sur les enjeux politiques à venir.

Cela n’a finalement pas été aussi terrible, pour les sondages, de suivre cette élection pleine d’inconnues et de ruptures. Il s’est passé exactement ce que disaient les enquêtes.

Kantar Media a analysé l’impact médiatique (UBM*) des élections présidentielles.

La presse internationale se réjouit largement de l’élection d’Emmanuel Macron face à Marine Le Pen.

Contenus liés