En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Diversité à la télévision : peu de progrès en 2014

Sylvain Lefort

Directeur du contenu, Kantar TNS

Télé 23.01.2015 / 13:40

Diversité

TNS Sofres et a rendu le baromètre de la Diversité sur les chaînes nationales gratuites et Canal +.

Chiffres clés

  • 0,7 % Représentation du handicap à l’écran en 2014

TNS Sofres et a rendu le baromètre de la Diversité, réalisé pour le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA). Son objectif est de mesurer la diversité sur les chaînes nationales gratuites et Canal +, selon quatre critères : la catégorie socioprofessionnelle, l'âge, l'origine perçue et le handicap.

Si les résultats concernant la représentation de la diversité des origines des personnes prenant la parole à l'écran dans la fiction française connaissent une progression satisfaisante (+ 5 % par rapport à 2013), l'ensemble des résultats de cette nouvelle vague sont relativement stables par rapport à ceux de 2013 et toujours aussi faibles concernant la représentation des personnes handicapées à l'écran.

Concernant la représentation de la diversité des origines perçue dans les fictions françaises, on note une réelle progression, en 2014, avec un taux de personnes perçues comme non blanches à 17 % contre 12 % en 2013. Une baisse est cependant visible dans les magazines et documentaires (-3 % par rapport à 2013) et le divertissement (-4 %).

S'agissant de la représentation des catégories socioprofessionnelles et de l'âge des personnes prenant la parole à l'écran, les résultats de la vague 2014 sont quasi identiques à ceux de 2013. Ainsi les employés, les ouvriers et les inactifs représentent 28 % des personnes indexées en 2014 contre 29 % en 2013 et les catégories socioprofessionnelles supérieures, 72 % en 2014 contre 71 % en 2013.
Les plus de 65 ans et les moins de 20 ans restent toujours sous-représentés à l'écran en 2014 (respectivement 4 % et 3 %). À l'inverse, les 20-64 ans représentent 93% des personnes prenant la parole à l'écran alors qu'ils représentent 58 % de la population française.

Enfin et malgré une très légère progression, la représentation du handicap à l'écran est toujours très faible avec un taux à 0,7 % en 2014 contre 0,4 % en 2013.

Source : Kantar TNS


Notes de la rédaction

Périmètre de l'étude : 16 chaînes hertziennes (TF1, France 2, France 3, France 4, France 5, M6, W9, BFM TV, D8, D17, Gulli, i-Télé, NRJ 12, NT1, TMC, France Ô) et Canal+ ; 36 000 personnes indexées sur les périodes de programmation du 19 au 23 mai 2014 et du 8 au 14 septembre 2014, sur les tranches horaires de 17 heures à 23 heures et sur les programmes d'information de mi-journée de TF1, France 2, France 3, M6, Canal+, NT1, TMC et France Ô. Sont exclues du périmètre : les publicités et les bandes annonces.

Derniers articles

Alors que les critiques des Français sur leur classe politique n’ont jamais été aussi sévères, la victoire d’Emmanuel Macron « contre le populisme » est-elle en trompe l’œil ?

Le rapport des Français à la connexion pendant leurs vacances reste paradoxal, entre l’envie de se déconnecter et des bénéfices à en tirer dont ils ne peuvent pas et ne veulent pas se passer.

La vague de juillet 2017 de notre baromètre politique Kantar Sofres-onepoint pour le Figaro Magazine a été réalisée fin juin 2017.

Découvrez dans cette vidéo les principaux résultats du Référenseigne Scoop 2017 et la tendance des enseignes sur ce début d’année.

Retrouvez nos estimations de l'abstention et son évolution depuis 1967, puis l'estimation de la projection en sièges.

Contenus liés