En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Les Français et le mécénat

Société 10.10.2017 / 15:00

ThinkstockPhotos-620402800-1000px

Étude Kantar Public réalisée online pour Admical du 26 au 30 juin 2017.

Principaux enseignements

Plus de 8 Français sur 10 connaissent le mécénat : il jouit donc d'une très grande notoriété !

61% de la population considèrent que le mécénat est un mode de financement et de soutien important, et 13% estiment même qu'il est tout à fait prioritaire.

La différence entre mécénat et sponsoring est globalement bien comprise : intérêt général d'une part et bénéfice commercial de l'autre.

Bien que les principes fondamentaux du mécénat soient compris par les Français, ses modes opératoires restent encore à préciser. A titre d'exemple, 35% d'entre eux ne connaissent pas les différentes formes que le mécénat peut prendre (financier, en nature ou de compétences).

Les Français et les mécènes

La légitimité des mécènes pour soutenir des actions d'intérêt général ne fait plus aucun doute, et ce quelque soit le type de mécène : 69% des Français considèrent les grandes entreprises comme légitimes, 67% pour les entrepreneurs, et 63% pour les TPE/PME.

Malgré un climat général de défiance généralisé envers les institutions, entreprises et entrepreneurs bénéficient de manière quasi équivalente de la confiance des Français pour soutenir des actions d'intérêt général : 53% pour les premières, 51% pour les seconds.

84% des Français ont une bonne opinion des entreprises mécènes, et 18% en ont même une très bonne opinion !

La population s'interroge sur les motivations principales des mécènes. Selon les citoyens, les enjeux d'image (55%) et les avantages fiscaux (53%) seraient les moteurs principaux des entreprises.

Alors que les entreprises mécènes soutiennent principalement les actions dans le social (17% du budget mécénat), dans la culture/patrimoine et dans l'éducation, les Français attendent d'elles qu'elles se concentrent désormais sur le soutien à la santé (44%) et à l'environnement (29%), tout en maintenant leur engagement en faveur de la solidarité (31%).

Les Français et la relation Pouvoirs Publics / mécénat

L'idée du mécénat comme soutien complémentaire à l'action de l'Etat pour des projets d'intérêt général remporte l'adhésion d'une grande majorité de Français (72%), tout comme la possibilité d'être utilisé dans l'ensemble des champs de la sphère publique (60%).

Près de la moitié des Français estime que c'est le rôle des Pouvoirs Publics d'encourager le développement du mécénat.

L'action locale avec le développement des fondations territoriales et une meilleure information du cadre de l'exercice du mécénat apparaissent comme les premiers moyens dont dispose les Pouvoirs Publics pour le faire.

Voir l'ensemble des résultats de l'étude en cliquant ici.

Source : Kantar Public

Notes de la rédaction

Étude Kantar Public réalisée online pour Admical du 26 au 30 juin 2017, auprès d'un échantillon de 1006 individus âgés de 18 ans et plus. Cet échantillon est représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, CSP de l’individu, région.

Une phase qualitative a été réalisée en amont, pour comprendre les perceptions associées au mécénat et construire le questionnaire. Deux groupes de 7-8 personnes et de 2h30 ont été animés, à Paris et à Lyon.

Derniers articles

Alors que depuis plusieurs années, la confiance à l’égard des partis politiques et des médias s’effrite, celle à l’égard des associations et fondations faisant appel aux dons reste très stable, avec un peu plus d’un Français sur deux leur faisant confiance cette année (54%).

Les dernières données ComTech sur les ventes de smartphones pour les trois mois se terminant en août 2017

Les centres-villes français sont en train de mourir en silence. Le constat est là : les logements et emplois migrent en périphérie, entrainant la désertification du centre-ville.

Étude Kantar Public réalisée online pour Admical du 26 au 30 juin 2017.

La vague d'octobre de notre baromètre politique Kantar Sofres-onepoint pour le Figaro Magazine a été réalisée fin septembre début octobre 2017.

Contenus liés