En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Que faut-il attendre du Mobile World Congress 2017 ?

Romain Brami

Éditeur et directeur adjoint du contenu

Mobiles 24.02.2017 / 14:16

Mobile World Congress

Le Mobile World Congress 2017 approche à grands pas et les équipes de Kantar seront encore une fois présentes à Barcelone dans le Hall 8.1, stand D51. Nous avons demandé à nos experts ce qu’ils attendent du salon cette année.

Par Dominic Sunnebo, directeur chez Kantar Worldpanel ComTech, Guy Rolfe, chef des usages mobiles chez Kantar et Mardien Drew, responsable des nouvelles technologies chez Kantar.

Des téléphones premium

La vitesse d’innovation des smartphones a considérablement ralenti ces dernières années, et les consommateurs gardent leurs téléphones plus longtemps que jamais. Cependant, une tendance claire se démarque. Les consommateurs sont plus disposés à monter en gamme. Cela crée un nouvel espace de compétition non plus sur l’innovation mais sur la qualité, sur les matériaux utilisés et le design des produits. Les modèles entièrement en métal et en verre commencent à pointer leur nez sur le milieu et le bas de gamme. Les modèles à deux caméras vont également se généraliser malgré l’échec de HTC avec son M8. Il y a une attente des consommateurs même si nombreux sont parfaitement satisfaits de l’objectif qui équipe actuellement leur téléphone.

Amazon Alexa & d'autres AI

Les assistants personnels comme Siri, OK Google et Cortana sont présents sur les smartphones depuis déjà quelques années. Mais leur utilisation reste bien limitée. Toutefois, Amazon Alexa (et son intégration sur les produits Huawei) a totalement relancé l’innovation dans ce domaine. Avec leur arrivée en force dans les maisons, les assistants personnels devraient être l’une des grandes batailles de 2017.

Au-delà des assistants personnels, l'activité de l’intelligence artificielle sous toutes ses formes devrait croître de façon exponentielle, en particulier pour toutes les problématiques de la personnalisation

Un téléphone pliable chez Samsung

Une rumeur persistante veut que Samsung montre sa technologie d'écran de téléphone pliable, un projet sur lequel la firme coréenne travaille depuis au moins 5 ans. Ce devrait être l’un des évènements de ce salon. Les déboires récents de Samsung devraient continuer de les hanter et ils devront frapper un grand coup pour relancer la machine.

Peu de chose du coté des wearables

C’était une erreur de penser que les wearables allaient s’imposer en seulement quelques années... ils ne sont aujourd’hui que des accessoires, répondant à des besoins très spécifiques, et il en restera ainsi tant que les constructeurs ne seront pas capable de proposer des usages indispensables au quotidien.

Malgré tout, les wearables ont atteint des niveaux décents d'adoption. Aux États-Unis, plus de 40 millions d'Américains (16% de pénétration) portent maintenant un tracker d'activité ou une montre connectée. Les taux de pénétration en Europe restent bien inférieurs. Les rares marques qui connaissent une croissance significative sont celles qui remplissent une fonction précise. La marque Garmin, dont les sportifs raffolent, connait ainsi une croissance record.

Mais les produits multi-usages sont au point mort et cette édition 2017 du Mobile World Congress ne devrait pas changer la donne.

Source : Kantar

Notes de la rédaction

Venez visiter notre stand à Barcelone dans le Hall 8.1, stand D51.

N'oubliez pas de nous suivre sur Twitter : @Kantar_FR

et inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rater aucune de nos études.

Derniers articles

Découvrez dans cette vidéo les principaux résultats du Référenseigne Scoop 2017 et la tendance des enseignes sur ce début d’année.

Retrouvez nos estimations de l'abstention et son évolution depuis 1967, puis l'estimation de la projection en sièges.

Retrouvez la participation à 12h et 17h et son évolution depuis 1981.

Retrouvez-nous dimanche 18 juin pour le 2nd tour des élections Législatives (participations et estimations).

Malgré le « dégagisme », une vraie prime aux sortants pour les candidats REM

Contenus liés