En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Danger, génération X !

Olivier Auroy

Managing Director Kantar Consulting

Consommateurs 26.10.2017 / 14:00

nude yoga girl

La génération X (les hommes et les femmes nés entre 1965 et 1980) est en train d’imploser. Gare aux effets collatéraux !

Douglas Coupland a, le premier, décrit la désormais célèbreGénération X. Elle a rejeté le modèle de ses parents, leur fidélité à l’entreprise, leurs plans d’épargne, leurs raisonnements figés dans la guerre froide et les trente glorieuses.

Or la génération X, proche de la cinquantaine, panique. La crise du milieu de vie a pris dix ans parce que l’espérance de vie a augmenté. « La crise du milieu de vie, c’est quand on prend conscience de sa mortalité », affirme Elliott Jacques. Alors la génération X se rebiffe, elle refuse tout fatalisme. La génération X-Tension est née !

Les indices de sa révolte sont partout. J’en veux pour preuve le succès du roman de Luke Reinhardt, L’homme-Dé. Le sujet ? Un psychologue de New York décide son après-midi sur un coup de dé. Le héros du livre fait un 6, et sa vie s’en trouve chamboulée. Le psychologue devra se justifier devant ses collègues car il joue au dé la thérapie de ses patients. Il leur déclare : "Dans une société multivalente, seule une personnalité multiple peut faire l'affaire". 

Ce livre est prémonitoire. Il n’y a jamais eu autant de familles recomposées, de sites de libertinage, d’invitation à l’épanouissement personnel, d’encouragement à l’entreprise individuelle, de promotion du fameux slashing, de désir d’expatriation. Quand les psys demandent aux adultérins pourquoi ils ont trompé leurs conjoints, ils répondent : « je voulais me sentir vivant, à nouveau ».

Car les X-Tension vont porter les mouvements demandés par leurs enfants. Ils rejettent le monde qui se dessine, avec moins de fougue que dans leur jeunesse, mais avec la détermination de ceux qui ont suffisamment vécu pour savoir que leur cause est juste.

La génération X-Tension est coincée entre les W et les Y-Z. Il n’est pas rare qu’elle ait la charge des générations qui les encadrent. Ce quinquagénaire témoigne : « mon fils n’a pas de travail. Il reste à la maison. Mon père est malade, je passe tous mes week-ends à l’hôpital. Résultat ? Je n’ai plus de temps pour moi. Je n’en peux plus ».

L’émancipation de la génération X-Tension va confirmer des tendances de fond, avec une accélération de la diversification professionnelle, une explosion des loisirs associés à l’expression individuelle et un accroissement des foyers monoparentaux. Tous les secteurs d’activité associés à ces tendances seront les grands gagnants des deux prochaines décennies.

Source : Kantar Added Value

Derniers articles

Étude Kantar Public réalisée pour L'Union Social pour l'Habitat réalisée du 14 au 16 février 2019.

Kantar, le leader mondial du conseil et de l'analyse marketing, annonce aujourd'hui sa participation au comité de gouvernance de Movin'On LAB, le "think and do tank" de la mobilité durable.

Classement des enseignes de grande distribution pour la période du 24 décembre 2018 au 20 janvier 2019

Cette semaine, le Media Week Report fête les quinze ans de Facebook. Scandales, réussites, vision de l’avenir, tout y est ! En France, le groupe TF1 rassemble ses activités numériques sous une nouvelle bannière, baptisée Unify, pour dégager des synergies, notamment sur le plan commercial. Au menu également : le rachat du pôle télévision de Lagardère de la part de M6, et le baromètre sur la confiance dans les médias signé Kantar/La Croix.

Cette semaine, le Media Week Report vous dévoile comment Twitter est parvenu à devenir rentable, alors que L’Express se prépare à faire peau neuve avec son nouveau patron Alain Weill.