En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Grande distribution : E.Leclerc cède du terrain

Gaëlle Le Floch

Directrice d'insights stratégiques, Kantar Worldpanel

Grande distribution 16.11.2017 / 14:52


Kantar
  • SAVE
  • Fermer

    PARTAGER AVEC VOS AMIS

  • EMBED
    Fermer

    Copiez le code suivant pour intégrer le tableau dans votre page web, blog ou BBS.

Classement des enseignes de grande distribution pour la période du 02 au 29 octobre 2017

Après une petite reprise observée à la rentrée, octobre semble consolider cette légère
dynamique et enregistre une croissance de +1,0%. Les dépenses des ménages français
en produits de grande consommation et frais libre-service (PGC+FLS) en circuit
généraliste (HM + SM + EDMP + Proximité + Internet) s’établissent à +0,7% sur un
cumul depuis le début d’année et arrêté au 29 octobre 2017.

Pourtant le Moral d’Achat n’est pas au beau fixe, l’envie de se faire plaisir avec les
achats de produits courants n’est plus au rendez-vous depuis la rentrée, et les foyers
ne semblent pas très enclins à investir dans des achats plus conséquents.

LE GROUPE INTERMARCHE AFFICHE UNE BELLE HAUSSE

Le groupe Intermarché affiche une hausse de +0,3pt de Pdm à 15.5% avec notamment
l’enseigne Intermarché (Pdm = 14,2 % ; +0,2pt) qui profite de la meilleure fidélité de sa
clientèle et d’un gain de près de 200000 acheteurs.

LIDL EST TOUJOURS SUR UNE BONNE TENDANCE

Lidl gagne également +0,3pt de Pdm (Pdm = 5,4%). Lidl séduit toujours plus de clients
(+279 000) tout en maintenant le niveau de fidélité. Lidl bénéficie par ailleurs de
l’amélioration de son image prix et de son image choix.

CARREFOUR REGAGNE DU TERRAIN

Les hypermarchés Carrefour (Pdm = 10,7%) renouent avec la croissance (+0,2pt) en
partie grâce à l’opération « Le mois Carrefour ».

LE GROUPE CASINO SUIT LE RYTHME

Le Groupe Casino améliore sa position de 0,1pt (Pdm =11,5%) avec les croissances de
Géant (Pdm = 2,7%) et de Monoprix (Pdm = 2,1%) qui gagnent chacune +0,1pt de Pdm.
Les deux enseignes affichent une meilleure fidélité de leurs clients.

SYSTEME U ET ALDI MAINTIENNENT LE CAP

Gain de 0,1pt de Pdm également pour le groupe Système U (10,4%).
Aldi gagne 0,1pt de Pdm pour la 3ème période consécutive.

E.LECLERC CEDE DU TERRAIN

E.Leclerc cède du terrain en octobre 2017 suite à l’anticipation en septembre de son
temps fort promotionnel et donc à une base de comparaison élevée en octobre 2016.

Source : Kantar Worldpanel

Notes de la rédaction

Univers de produits dépenses des ménages ordinairesen PGC + FRAIS LS pour la consommation au domicile.

Ces données sont issues d’un panel et ont donc une valeur de probabilité

Ces données sont issues de Worldpanel, échantillon de 20 000 foyers panélistes de Kantar Worldpanel,  et calculées  sur un univers Généralistes, (Hypers + Supers + Hard Discount + Proximité + Internet), sur un ensemble de Produits de Grande Consommation et Frais Libre-Service (Alimentaire, Liquides, Hygiène beauté, Entretien).

Toute diffusion, totale ou partielle, à titre gratuit ou onéreux, auprès de tiers est expressément interdite sans l’accord de KANTAR WORLDPANEL (Art. L122-4 et L122-5 du code de la propriété intellectuelle.) 

N'oubliez pas de nous suivre sur Twitter : @KantarFR et de vous et enregistrer à notre newsletter pour ne rater aucune de nos études.

Derniers articles

Les dernières données ComTech sur les ventes de smartphones pour les trois mois se terminant en octobre 2017

Louis Vuitton, Hermès et L’Oréal Paris se partagent le podium du classement BrandZ Top 50 des marques françaises les plus valorisées au monde, publié aujourd’hui pour la première fois en France, par WPP et Kantar Millward Brown

Étude Kantar Sofres-onepoint réalisée pour Le Figaro Magazine du 22 au 24 novembre 2017.

La vague de décembre de notre baromètre politique Kantar Sofres-onepoint pour le Figaro Magazine a été réalisée du 23 au 27 novembre 2017.

Comment certains acteurs du secteur privé pourraient réussir là où Barack Obama et Angela Merkel ont échoué

Contenus liés