En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Grande distribution en avril : l’Hyper n’a toujours pas la cote

Gaëlle Le Floch

Directrice d'insights stratégiques, Kantar Worldpanel

Grande distribution 05.04.2018 / 10:16


Kantar
  • SAVE
  • Fermer

    PARTAGER AVEC VOS AMIS

  • EMBED
    Fermer

    Copiez le code suivant pour intégrer le tableau dans votre page web, blog ou BBS.

Classement des enseignes de grande distribution pour la période du 16 avril au 13 mai 2018

Malgré un contexte macro-économique relativement plus favorable en 2018, avec une croissance du PIB prévue à +0,4% par trimestre et un taux de chômage descendu en-dessous des 9% à la fin du premier trimestre, le marché de la grande consommation à domicile est à la peine.

LA GRANDE DISTRIBUTION DOIT FAIRE FACE A DE NOMBREUX DEFIS. QUI SORT SON EPINGLE DU JEU ?

Les dépenses de PGC-FLS réalisées par les ménages français en circuits généralistes plafonnent à +0,4% depuis le début de l’année (cumul à date P1-P5 2018). Mais surtout ils réduisent de façon sensible le nombre d’articles mis dans leur panier, et la fréquentation des magasins est en baisse pour la première fois depuis plus de dix ans. Leurs achats de produits PGC-FLS ont diminué de 0,6%* en volume au CAM P4 2018 par rapport à l’an dernier, et la baisse s’accélère depuis janvier, atteignant ainsi -2% (cumul P1-P4 2018 vs P1-P4 2017).

La confiance des français envers les marques et les institutions est en berne, l’hyper n’a plus la cote: 56% des français se méfient de la grande distribution.

Les rouages habituels semblent grippés: l’hypermarché, la promotion, les grandes marques, ne sont plus les moteurs de croissance qu’ils ont pu être dans le passé, et l’innovation n’a pas permis de compenser. L’année écoulée n’a pas été un grand cru côté innovations, pas de performances remarquables ou de grands lancements rupturistes au cours des 12 derniers mois pour titiller l’intérêt des consommateurs, et pour réactiver les marchés. D’ailleurs l’intérêt porté par les consommateurs à l’innovation plafonne à 56% après pourtant plusieurs années de hausse ininterrompue.

De plus en plus, les français prennent leurs repas en dehors de leur domicile, donc le repas classique à la maison ne suffit plus pour créer de la croissance.

Et on tend inexorablement vers plus de sobriété, mais les consommateurs sont plus que jamais prêts à mettre de la valeur dans des produits plus sains, plus pratiques, plus gourmands, et à mettre le prix pour des produits de qualité. Des pistes donc pour relancer la croissance de ces marchés.

UN MOIS DE MAI STABLE POUR LE ONLINE

Les circuits Supermarchés et Proximité gagnent du terrain avec un gain de +0.2pt de Pdm chacun. Les achats on Line de PGC FLS ont été stables en mai ; les jours fériés et les nombreux ponts cette année sont généralement peu favorables au Drive.

LE GROUPE INTERMARCHE AFFICHE UNE BELLE HAUSSE

Le groupe Intermarché est le plus dynamique sur la période et atteint 15% de Pdm (+0.4pt). Cette tendance positive est installée depuis plusieurs mois. Ce dynamisme est imputable à 100% à des magasins Hm/Sm dont les clients sont plus fidèles. L’image prix de l’enseigne continue en parallèle de s’améliorer.

LE GROUPE U ACCELERE SA PROGRESSION

Le groupe U poursuit également sur sa bonne lancée (10.7% de Pdm / +0.2pt), porté à parts égales par ses magasins de Proximité et par sa bannière principale : U.

GEANT CASINO ET CASINO SM SONT SUR UNE BONNE TENDANCE

Géant Casino et Casino Sm sont toutes deux en progression de +0.1pt. Géant Casino est porté par une franche amélioration de son niveau de fidélité alors que Casino Sm recrute 150 000 foyers.

LIDL ET ALDI MAINTIENNENT LE CAP

Lidl et Aldi sont stables.

Source : Kantar Worldpanel

Notes de la rédaction

Univers de produits dépenses des ménages ordinairesen PGC + FRAIS LS pour la consommation au domicile.

Ces données sont issues d’un panel et ont donc une valeur de probabilité

Ces données sont issues de Worldpanel, échantillon de 20 000 foyers panélistes de Kantar Worldpanel,  et calculées  sur un univers Généralistes, (Hypers + Supers + Hard Discount + Proximité + Internet), sur un ensemble de Produits de Grande Consommation et Frais Libre-Service (Alimentaire, Liquides, Hygiène beauté, Entretien).

Toute diffusion, totale ou partielle, à titre gratuit ou onéreux, auprès de tiers est expressément interdite sans l’accord de KANTAR WORLDPANEL (Art. L122-4 et L122-5 du code de la propriété intellectuelle.) 

N'oubliez pas de nous suivre sur Twitter : @KantarFR et de vous et enregistrer à notre newsletter pour ne rater aucune de nos études.

Derniers articles

Classement des enseignes de grande distribution pour la période du 1er octobre au 28 octobre 2018

Une nette majorité de l'opinion public (55%, +7 par rapport à Octobre 2018) souhaite que le Royaume Uni fasse partie d'une Union douanière avec l'UE afin qu'il n'y ait pas de contrôle sur les biens à la frontière, y compris avec l'Irlande.

Les dernières données ComTech sur les ventes de smartphones pour les trois mois se terminant en septembre 2018

A l'occasion de la onzième édition des Journées de l'Economie, Kantar Public a réalisé pour la Banque de France une étude quantitative sur les Français et leur rapport à l'économie.

La vague de novembre de notre baromètre politique Kantar Sofres-onepoint pour Le Figaro Magazine a été réalisée du 24 au 27 octobre 2018.

Contenus liés