En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

GDPR (RGPD) : mais c'est quoi au fait ?

Kirsty Cooke

Head of Digital Content, UK

Digital 28.03.2018 / 12:32

europe-GDPR

Le Règlement général sur la protection des données (RGPD ou GDPR) entre en vigueur le 25 mai. Les professionnels du marketing et des études travaillent d'arrache-pied pour être sûr de respecter ces nouvelles règles.

Bien que la régulation sur les collectes de données ne soit pas une nouveauté, les nouvelles règles vont beaucoup plus loin, en élargissant la définition de données personnelles, en imposant des amendes plus sévères et ne se limitent pas aux frontières de l'Union Européenne - les règles s'appliquent aux données personnelles de tous les résidents de l'UE, quel que soit le lieu où les données sont stockées.

Pour les marketers, le terme GDPR est déjà bien familier et synonyme d’une certaine nervosité. Mais pour le grand public, ce n’est pas tout à fait la même histoire.

Kantar TNS  a lancé un index de sensibilisation au GDPR.  Et celui-ci montre que la sensibilisation du public est faible – Au Royaume-Uni, seulement 34% des sondés avaient connaissance de GDPR en février, sans changement par rapport au mois précédent. La compréhension de ce que contient la nouvelle réglementation est également médiocre.

Les nouveaux droits des consommateurs : à l’oubli, de s’opposer au traitement de leur données personnelles et de savoir ce que les entreprises ont collecté les concernant, arrivent à un moment où la confiance envers les marques du digital est affaibli.

Au cours des 12 derniers mois, Kantar TNS a également analysé comment l’on parlait du GDPR sur les réseaux sociaux et les blogs, ainsi que l’activité sur les moteurs de recherche. Le volume de conversations faisant spécifiquement référence au GDPR est relativement faible, bien qu’il augmente à l'approche de l'échéance. Mais ces conversations sont nettement plus professionnelles que personnelles. Ceux sont essentiellement des experts du GDPR qui proposent de fournir du contenu et des services ou des sociétés qui recherchent du conseil pour se conformer au GDPR.

Kantar TNS a également constaté que de nombreuses conversations liées au GDPR tournent autour de la confiance. En effet, les entreprises souhaitent profiter de l'occasion pour nettoyer les bases de données, réviser leurs politiques de confidentialité et créer des mesures plus strictes sur la collecte et la gestion des données, afin de renforcer la confiance avec leurs clients.

Phil Sutcliffe, responsable de l'offre et de l'innovation chez Kantar TNS commente : « Il est rassurant de voir que la conversation autour du GDPR est principalement axée sur la possibilité de renforcer la confiance. Cependant, il reste un énorme fossé entre l'opportunité et la réalité. Notre enquête nous montre que les entreprises n’ont pas commencé à parler du GDPR auprès de leurs clients et encore moins commencé à s’en servir pour renforcer le lien de confiance avec les consommateurs. Des mesures devraient pourtant être prises rapidement pour éviter que la proportion très importante de consommateurs qui déclarent ne pas souhaiter autoriser l'utilisation de leurs données personnelles passent à l’acte une fois que le GDPR sera entré en vigueur.

Jessica Santos, directrice mondiale de la qualité chez Kantar Health, explique : « Se préparer au GDPR, ce n’est pas une option, c'est une obligation pour toutes les entreprises. Les données sur la santé en particulier sont classées comme des données sensibles, et le GDPR contient de nouvelles dispositions destinées à améliorer la protection des données sensibles. Ceux qui ne se préparent pas suffisamment ou pas du tout, mettent leurs entreprises en péril. Au-delà des sanctions réglementaires, ils perdront la confiance de leurs clients très rapidement après le 25 mai ».

 

 

Source : Kantar TNS, Kantar Health

Notes de la rédaction

Les résultats de Kantar TNS sont basés sur les réponses d'un groupe représentatif de 1 242 adultes (âgés de 16 ans et plus) en Grande-Bretagne, interrogés sur leurs attitudes et leurs connaissances de la réglementation des données personnelles. L'étude a été menée entre le 6 et le 7 février 2018 par Kantar TNS Omnibus.

L'analyse des réseaux sociaux et des moteurs de recherche s'ettend xur les 12 derniers mois.

 

Derniers articles

Classement des enseignes de grande distribution pour la période du 1er octobre au 28 octobre 2018

Une nette majorité de l'opinion public (55%, +7 par rapport à Octobre 2018) souhaite que le Royaume Uni fasse partie d'une Union douanière avec l'UE afin qu'il n'y ait pas de contrôle sur les biens à la frontière, y compris avec l'Irlande.

Les dernières données ComTech sur les ventes de smartphones pour les trois mois se terminant en septembre 2018

A l'occasion de la onzième édition des Journées de l'Economie, Kantar Public a réalisé pour la Banque de France une étude quantitative sur les Français et leur rapport à l'économie.

La vague de novembre de notre baromètre politique Kantar Sofres-onepoint pour Le Figaro Magazine a été réalisée du 24 au 27 octobre 2018.