En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Media Week Report 1er février 2019

Giulia Guglielmi

Chargée de veille média

Digital 04.02.2019 / 10:04

2MWR 01fev

Cette semaine, le Media Week Report revient sur les inquiétudes aux Etats-Unis générées par le projet de Facebook de rendre ses messageries compatibles. En France, Altice met la main sur Molotov, tandis que le quotidien L’Humanité se déclare en cessation de paiement.

Facebook veut rendre ses messageries compatibles

Selon des informations du New York Times, Mark Zuckerberg souhaite que les trois applications de messagerie de Facebook – WhatsApp, Messenger et Instagram Direct – soient repensées pour partager la même infrastructure technique.

« Les gens veulent que les messageries soient rapides, simples, fiables et privées », a indiqué – comme le souligne Stratégies – un porte-parole du groupe à l'AFP« Nous travaillons à ce que davantage de nos messageries soient cryptées de bout en bout et réfléchissons à des moyens pour rendre plus facile la communication avec familles et amis via tous les réseaux », a-t-il poursuivi, confirmant les informations du New York Times.

Selon le Blog du Modérateur, ce rapprochement poserait de nombreuses questions en interne, et n’en serait qu’à ses prémices – le projet étant susceptible de s’achever fin 2019, voire début 2020.

Par ailleurs, d’après Business Insider France, les questions qu’un tel rapprochement poserait en matière de vie privée inquièteraient déjà des élus du Congrès américain, même si d'autres accueillent la nouvelle favorablement.

« Il aurait dû y avoir plus de vigilance lors des rachats d'Instagram et WhatsApp par Facebook, qui semblent maintenant clairement être des fusions horizontales qui auraient dû être surveillées dans le cadre des règles antitrust », commente Ro Khanna, représentant démocrate au Congrès, sur Twitter.

« J'ai beaucoup de questions sur la façon dont Facebook prévoit de combiner ces services. Si cela affaiblit la sécurité et le cryptage de WhatsApp d'une manière ou d'une autre, cela représenterait un revers important pour la sécurité de millions de personnes dans le monde », s'interroge le sénateur démocrate Ron Wyden dans un communiqué transmis à Business Insider. « Si Facebook fait cela pour récolter plus de données personnelles à des fins commerciales, c'est une raison de plus d'être inquiets de la façon dont les entreprises utilisent nos données ». 

Cocktail Molotov pour Altice

L’année 2019 commence sous le signe de la convergence. Le 30 janvier, le groupe Altice France, déjà propriétaire de SFR, RMC et BFM, a annoncé avoir entamé des négociations exclusives pour devenir actionnaire majoritaire de Molotov, la plateforme de visionnage en ligne de contenus télé gratuits et payants.

La start-up, qui pourra profiter de l’ « ensemble des actifs télécoms et médias d’Altice et de sa puissance commerciale », conservera toutefois sa marque « ainsi que sa démarche universelle et ouverte à tous ».

Avec cet investissement dont le montant n’est pas connu, Altice France vise à donner à Molotov « les moyens de devenir un acteur majeur de l’OTT en France et à l’étranger ». La plateforme « offrira également la meilleure expérience digitale et OTT du marché aux clients de SFR, RED et RMC Sport », a précisé Altice dans un communiqué. L’enthousiasme est aussi de rigueur du côté de Molotov : « Cette nouvelle étape […] nous permettra de devenir le Spotify de la télé en France et à l’international », déclare Jean-David Blanc, co-fondateur de la plateforme. Le Monde et Les Echos mettent toutefois en garde contre les risques de « cannibalisation » dans la mesure où Molotov propose aussi une distribution de contenus qui rivalise en partie avec l’offre SFR.

Molotov, qui revendique plus de 7 millions d’utilisateurs, faisait l’objet de rumeurs de rachat depuis plusieurs semaines, rappelle Le Figaro, qui souligne, tout comme Le Siècle Digital,que le timing de cette opération n’est pas étranger au lancement imminent d’un possible concurrent : la plateforme Salto, regroupant TF1, M6 et France Télévisions. Libérationnote aussi que certains observateurs ont reproché à Molotov de ne pas avoir trouvé de modèle économique viable, ou de ne pas l’avoir adopté assez vite.  

Malgré les aides à la presse, L’Humanité se déclare en cessation de paiement

D'après des données du ministère de la Culture compilées par La Lettre A, Le Figaro, Aujourd'hui en France/Le Parisien et Le Monde sont les titres ayant bénéficié le plus des aides à la presse sur la période 2012-2017.

Le Figaro a récolté un total cumulé de 68,1 millions d’euros, Aujourd'hui en France/Le Parisien 64,7 millions d’euros, Le Monde 64,5 millions d’euros.

Malgré les aides dont il a bénéficié (4,2 millions d’euros en 2017, dont 3 millions d’euros d'aides au pluralisme), le quotidien L'Humanité – en difficulté depuis plusieurs années – se retrouve en cessation de paiement. Sa société éditrice vient de se mettre sous la protection du tribunal de commerce de Bobigny ; après une audience 30 janvier, le délibéré sera rendu le 7 février. Pour lever des fonds, L'Humanité appelle à une nouvelle mobilisation exceptionnelle de ses lecteurs. « Laisser mourir L'Humanité reviendrait à affaiblir la presse de qualité et à assécher encore plus le débat contradictoire »,écrit Patrick Le Hyaric, directeur du journal.

 

Source : Kantar Media

Derniers articles

Cette semaine, le Media Week Report examine les dernières nouveautés signées Facebook

Ou comment une partie de la classe politique pourrait aussi s’inspirer de nos recommandations aux marketeurs

La vague de septembre du baromètre politique Kantar-onepoint pour Le Figaro Magazine a été réalisée du 29 août au 2 septembre 2019.

28 mois après sa prise de fonction, l’enquête Kantar-onepoint pour franceinfo fait le bilan sur la perception et les attentes des français envers leur Président.

Classement des enseignes de grande distribution pour la période du 8 juillet au 4 août 2019

Contenus liés