En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Media Week Report - 6 septembre

Giulia Guglielmi

Chargée de veille média

Digital 09.09.2019 / 16:11

mediaweekaug

Cette semaine, le Media Week Report examine les dernières nouveautés signées Facebook

Cette semaine, le Media Week Report examine les dernières nouveautés signées Facebook, incluant des rumeurs à propos d’une version payante de la plateforme ou de la suppression des Likes, ou encore de nouvelles règles de reconnaissance faciale. Au menu également : après s’être fait la guerre, Canal + et Netflix seraient sur le point de finaliser un accord de distribution en France, tandis que YouTube tente de redorer son blason auprès des parents avec un site dédié plus sécurisé, YouTube Kids.

Facebook s’offre un nouveau souffle

La rentrée s’annonce riche en nouveautés pour Facebook, qui essaye de redorer son blason suite aux récentes polémiques dont il a fait l’objet. Parmi ces nouveautés, une possible version payante, la suppression des Likes et de nouvelles règles de reconnaissance faciale.

Certains soupçonnent l’arrivée prochaine d’une version payante de la plateforme. La page d’accueil du réseau social aurait été modifié début août, la mention « Inscription – C’est gratuit (et ça le restera toujours) » ayant été remplacée par le plus anodin « Créer un compte – C’est rapide et facile ». Un porte-parole de Facebook a pourtant qualifié, auprès de Numerama, ce changement de « purement esthétique ». « Nous mettons régulièrement à jour nos produits… les gens pourront toujours utiliser gratuitement Facebook ». Malgré tout, une telle évolution pourrait bien être dans les tuyaux. Le PDG et la numéro 2 du géant de Menlo Park, Mark Zuckerberg et Sheryl Sandberg, ont en effet déjà évoqué une version payante – sans publicité – de la plateforme, rappelle Presse-Citron. Facebook emboîterait ainsi le pas à YouTube, qui propose depuis quelques temps une version payante.

Autre petite révolution en vue : le réseau social a confirmé mardi soir à TechCrunch travailler sur une version où les mentions « J’aime » seraient cachées par défaut et où les chiffres seraient remplacés par la phrase « Aimé par un tel et d’autres personnes ». Ce test n’est pas encore disponible, et un éventuel futur déploiement n’a pas été annoncé, relate Le Figaro. L’élimination des Likes a d’ailleurs été déjà testée par Instagram – dans sept pays – et par Twitter. L’ADNcommente que cette expérimentation ne propose pas seulement de protéger la santé mentale des utilisateurs, qui comparent sans cesse le succès de leurs publications. En effet, libérés de la pression des Likes, les internautes pourraient poster davantage de contenus et garantir à Facebook et Instagram « une position dominante sur le long terme ».

Tout cela sans oublier les inquiétudes liées aux données personnelles : le 3 septembre, Facebook a annoncé que dorénavant il demandera à ses utilisateurs leur consentement pour activer sa fonction de reconnaissance faciale. Un changement qui répond à la pression croissante des institutions et des citoyens, de plus en plus sensibles à la protection de la vie privée, soulignentLe Monde et Le Figaro.

Canal+ pourrait distribuer son ancien ennemi Netflix

Selon Le Figaro, Canal+ serait en discussion avec Netflix pour distribuer ce dernier en France.

Netflix serait disponible via une option supplémentaire sur Canal + qui, pour offrir une meilleure offre aux consommateurs, pourrait aussi proposer des packs plus avantageux incluant Netflix.

Le nombre d'abonnés de Canal+ ne cesse de baisser depuis plusieurs années, en partie à cause de l'impact de Netflix, arrivé en France en 2014 et désormais présent auprès de 5 millions de foyers. Faire de Netflix un allié, non plus un ennemi, pourrait permettre à Canal + de regagner de l'audience.

Pour Netflix, l’enjeu est de profiter des 7,8 millions d'abonnés du groupe Canal (chiffres de février 2019) afin de renforcer son implantation en France.

Selon Les Inrockuptibles, si cette association prenait vie, elle pourrait trouver des équivalences dans le reste du monde.

Canal +, qui a déjà plusieurs partenariats avec des fournisseurs d'accès comme Orange ou Free, étudierait également la possibilité de distribuer Amazon Prime Video, selon TBI Vision.

Google tente de raviver la confiance des familles avec un site dédié, YouTube Kids, plus sécurisé

Suite à de vives polémiques suscitées par des contenus inappropriés découverts dans certaines vidéos pour enfants sur YouTube, Google – qui pourrait, selon La Tribune, payer un amende record de 150 à 200 millions de dollars aux autorités américaines – vient d’annoncer, dans un communiqué, le lancement d’un site distinct mieux protégé.

En lançant une version en ligne, YouTube Kids, de son application mobile YouTube Safe Kids, le groupe entend créer un environnement plus sûr pour les enfants – même s’il précise par ailleurs ne pas pouvoir examiner toutes les vidéos manuellement.

Les parents pourront ainsi choisir trois nouvelles catégories en fonction de l’âge de leurs enfants : une première pour les moins de 4 ans dédiée à la créativité, l’apprentissage et l’exploration ; une seconde destinée aux enfants de 5 à 7 ans comprenant de la musique, des dessins animés et des travaux manuels ; une troisième pour les 8-12 ans avec "vlogs" (contraction de "vidéo" et "blogs") familiaux, science, jeux vidéo et clips musicaux.

Pour satisfaire les organismes de réglementation, YouTube a également annoncé mettre fin aux publicités ciblées sur les vidéos pour enfants.

Source : Kantar

Derniers articles

Cette semaine, le Media Week Report examine les dernières nouveautés signées Facebook

Ou comment une partie de la classe politique pourrait aussi s’inspirer de nos recommandations aux marketeurs

La vague de septembre du baromètre politique Kantar-onepoint pour Le Figaro Magazine a été réalisée du 29 août au 2 septembre 2019.

28 mois après sa prise de fonction, l’enquête Kantar-onepoint pour franceinfo fait le bilan sur la perception et les attentes des français envers leur Président.

Classement des enseignes de grande distribution pour la période du 8 juillet au 4 août 2019

Contenus liés