En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Baromètre politique (juin 2017) : soutien majoritaire de l'opinion à l'égard du nouvel exécutif

Emmanuel Rivière

Directeur France

Politique 01.06.2017 / 09:00

macron-philippe

La vague de juin 2017 de notre baromètre politique Kantar Sofres-onepoint pour le Figaro Magazine, réalisée trois semaines après l’élection présidentielle, montre un regain d’optimisme auprès des Français et une image valorisée de La République en marche à l’approche des élections législatives.

Trois semaines après son élection, 57% des Français disent faire confiance à Emmanuel Macron pour résoudre les problèmes qui se posent en France actuellement contre 38% qui ne lui font pas confiance. La cote de confiance du nouveau Président est légèrement plus élevée que celle de son prédécesseur François Hollande en 2012 (55%) mais inférieure à celle de Nicolas Sarkozy en 2007 (63%).

Très logiquement, les électeurs d’Emmanuel Macron sont 94% à lui faire confiance mais les électeurs de Benoît Hamon et de François Fillon lui font également majoritairement confiance (respectivement 69% et 63% déclarent lui faire confiance pour résoudre les problèmes qui se posent en France actuellement). À l’inverse, les électeurs de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon se montrent majoritairement méfiants à l’égard d’Emmanuel Macron (avec respectivement 71% et 54% qui ne lui font pas confiance).

Parallèlement, 49% des Français font confiance à Edouard Philippe contre 36% qui ne lui font pas confiance, 15% n’émettant pas d’opinion. Le niveau de confiance dans le nouveau chef du gouvernement est similaire à celui de Jean-Marc Ayrault qui était crédité de 50% de confiance en 2012, un point positif pour Edouard Philippe qui était jusqu’à présent méconnu de l’opinion publique.

En termes de cote d'avenir, une entrée remarquée de Nicolas Hulot et des progressions importantes pour d’autres membres du nouveau Gouvernement

Parmi les dix premières personnalités en tête du baromètre de juin, quatre font partie du Gouvernement d’Emmanuel Macron dont Nicolas Hulot, désormais Ministre de la Transition écologique et solidaire, qui se hisse directement en première place du classement avec 62% des Français qui souhaitent lui voir jouer un rôle important au cours des mois et des années à venir (et 78% auprès des électeurs d’E. Macron).

D’autres personnalités faisant leur entrée au Gouvernement voient leur cote d’avenir fortement progresser : François Bayrou (35%, +9 points par rapport à mai), Jean-Yves Le Drian (32%, +12 points) et Bruno Le Maire (27%, +9 points).

À noter que dans la perspective des prochaines élections législatives, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen voient leur cote d’avenir diminuer : le fondateur de la France insoumise qui s’est maintenu en tête du baromètre ces derniers mois enregistre une baisse de 3 points avec une cote d’avenir à 41% et Marine Le Pen chute de 4 points avec une cote d’avenir à 25%. Par ailleurs, François Baroin, chef de file des Républicains, reste stable dans le classement avec 20% des Français qui souhaitent lui voir jouer un rôle important au cours des mois et des années à venir (-1 point) mais sa cote d’avenir diminue auprès des électeurs de François Fillon (59%, -7 points) et d’Emmanuel Macron (23%, -6 points).  

Une image très positive de La République en marche

Après l’élection de son fondateur, l’image de La République en marche est très positive auprès de l’opinion publique. En effet, la moitié des Français (49%) en a une bonne opinion ce qui fait de La République en marche le parti le plus populaire, suivi d’Europe-Ecologie Les Verts dont 47% des Français ont une bonne opinion (+8 points par rapport à mars).

Inversement, l’image du PS se dégrade : un quart des Français seulement (23%, -4 points) en ont une bonne opinion contre 64% une mauvaise (+4 points).

Enfin, le Front national voit également son image se détériorer et reste le parti dont les Français ont la moins bonne opinion (70% en ont une mauvaise opinion, +2 points) tandis que l’image du parti Les Républicains reste stable (26% des Français en ont une bonne opinion, -1 point).

Un regain d'optimisme chez les Français

Trois semaines après l’élection d’Emmanuel Macron, les Français se montrent plus optimistes : 19% ont l’impression que les choses vont en s’améliorant pour la France et les Français (+10 points par rapport à mars) contre 57% qui ont l’impression que les choses ont tendance à aller plus mal (-20 points). Ce niveau d’optimisme est supérieur à 2012 où seulement 13% des Français avaient l’impression que les choses allaient en s’améliorant pour la France et les Français.

Voir l'ensemble des résultats ci-dessous :

Source : Kantar Public

Notes de la rédaction

Enquête Kantar Sofres-onepoint réalisée du 24 au 29 mai 2017, auprès d’un échantillon national de 1 000 personnes représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus, interrogées en face-à-face à leur domicile par le réseau des enquêteurs de KANTAR. Méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne de référence) et stratification par région et catégorie d’agglomération.

Derniers articles

Les dernières données ComTech sur les ventes de smartphones pour les trois mois se terminant en octobre 2017

Louis Vuitton, Hermès et L’Oréal Paris se partagent le podium du classement BrandZ Top 50 des marques françaises les plus valorisées au monde, publié aujourd’hui pour la première fois en France, par WPP et Kantar Millward Brown

Étude Kantar Sofres-onepoint réalisée pour Le Figaro Magazine du 22 au 24 novembre 2017.

La vague de décembre de notre baromètre politique Kantar Sofres-onepoint pour le Figaro Magazine a été réalisée du 23 au 27 novembre 2017.

Comment certains acteurs du secteur privé pourraient réussir là où Barack Obama et Angela Merkel ont échoué

Contenus liés