En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Les valeurs et l'influence de l'Europe (Pologne)

Édouard Lecerf

Directeur Politique et Opinion

Politique 02.03.2017 / 12:00

centre-kantar-futur-europe-pologne

Pendant des années, les Polonais se sont distingués par leur attitude positive à l’égard de l'Union européenne.

 En automne 2016, la moitié avait une opinion positive de l'UE (51%) alors que la moyenne européenne était de 35%. Cet enthousiasme commence lentement mais sûrement à se fragmenter.

L'enthousiasme polonais pour l'Europe se dissipe-t-il ?

La proportion de Polonais pour lesquels l'Union européenne incarne le progrès et l'innovation est restée inchangée depuis 2012 (43% par rapport à la moyenne européenne de 33%). Pour autant, ils associent moins qu’il y a 5 ans l'UE à la paix (-7 points depuis 2012), à la liberté d'opinion (-5) ou au respect de l'histoire et de ses enseignements (-4).

S’agissant des perceptions de l'influence politique de l'Union européenne par rapport aux autres puissances, la tendance est assez similaire : la proportion de Polonais qui estiment que l'influence de l'UE est plus forte que celle du Brésil (-8 points), que celle de l’Inde (-9) et que celle de la Chine (-5) a diminué. A contrario, plus de Polonais considèrent maintenant que l'UE est plus forte que les États-Unis (+9).

Les enquêtes d'opinion menées régulièrement par Kantar Public Pologne montrent qu'au second semestre de 2015, les opposants à l'introduction de l'euro – jusqu'à présent minoritaires – ont rattrapé le nombre de ses sympathisants. En 2016, l'opposition à l'introduction de l'euro en Pologne est devenue majoritaire (45% contre 33% en décembre 2016).

Cette lente détérioration de l'image de l'Union européenne en Pologne s'explique peut-être par le fait que l'image de l'Europe occidentale, auparavant idéalisée, est rattrapée par la réalité. Il est également probable que les conflits actuels et les problèmes politiques, tant nationaux qu'internationaux (et notamment la guerre en Syrie, la crise des réfugiés) ont des conséquences négatives. Quelle est la force de l'enthousiasme polonais pour l'Europe? Seul le temps le dira. La situation géopolitique est loin d'être stable. Et localement, un facteur nouveau et potentiellement significatif se fait sentir : la réduction des fonds européens reçus par la Pologne.

Joanna Skrzynska
Kantar Public Pologne

Source : Kantar Public

Notes de la rédaction

Cette note est publiée par le Centre Kantar sur le futur de l'Europe qui vise à contribuer au débat public sur l'Europe. Notre travail s’appuie sur les connaissances et les analyses de nos experts nationaux, et en particulier des données tirées de l'étude Eurobaromètre de la Commission européenne.

Derniers articles

Des Français qui désapprouvent majoritairement la décision du Gouvernement de baisser les APL pour les locataires Hlm et qui comprennent les inquiétudes des acteurs du logement social.

Classement des enseignes de grande distribution pour la période du 02 au 29 octobre 2017

A l'occasion des Journées de l'Économie des 7, 8, 9 novembre, Kantar Sofres a réalisé la vague 2017 de son étude annuelle.

La réputation des médias traditionnels reste en grande partie intacte selon l'étude ‘Trust in News ‘ réalisée et publiée par Kantar. Les réseaux sociaux et les Pure Player sont en revanche particulièrement écorchés par le phénomène des ‘fake news’ et auraient influencé les derniers scrutins électoraux.

La vague de novembre de notre baromètre politique Kantar Sofres-onepoint pour le Figaro Magazine a été réalisée du 25 au 28 octobre 2017.

Contenus liés