En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Baromètre politique (avril 2018) : baisse de confiance à l'égard du couple exécutif

Emmanuel Rivière

Directeur France

Politique 05.04.2018 / 11:00

macron-philippe

La vague d'avril de notre baromètre politique Kantar Sofres-onepoint pour Le Figaro Magazine a été réalisée du 28 au 31 mars 2018.

La dernière vague du baromètre politique Kantar Sofres-onepoint pour Le Figaro Magazine a été réalisée fin mars, une semaine après la grève des fonctionnaires du 22 mars et juste avant le début de  la grève de la SNCF. En plein cœur d’un climat social tendu, cette vague révèle une baisse de la cote de confiance du président de la République et du Premier ministre.

Baisse e la confiance à l'égard du couple exécutif

Après une période de stabilité depuis le début de l’année, la cote de confiance du président de la République a amorcé une légère baisse en mars, baisse qui s’intensifie ce mois-ci : 40% des Français lui font confiance pour résoudre les problèmes qui se posent en France actuellement (-3 points) contre 56% qui ne lui font pas confiance (+3 points), dont 28% pas du tout.

Au 11e mois de son mandat, Emmanuel Macron enregistre ainsi un meilleur niveau de confiance que ses deux prédecesseurs : en avril 2013, la cote de confiance de François Hollande était de 27% contre 70% de défiance, et avant lui en avril 2008, la confiance à l’égard de Nicolas Sarkozy s’élevait à 37% et la défiance à 60%.

2018.04.05-barofigmag -visuel1

Plus en détail, la confiance à l’égard du chef de l’Etat varie selon les catégories de population : très corrélée à l’âge, elle est plus faible chez les 18-34 ans (32%), et atteint 49% auprès des 65 ans et plus.

En termes de catégories socio-professionnelles, elle est plus élevée chez les PCS+ (46%), portée par les cadres et professions libérales (56%), suivis de près par les retraités et inactifs (44%). Les PCS- en revanche enregistrent un niveau de confiance très inférieur ; c’est le cas depuis le début du mandat mais on observe ce mois-ci un fort recul auprès des employés/ ouvriers, qui ne sont plus que 26% (-8 points) à faire confiance à Emmanuel Macron pour résoudre les problèmes qui se posent aujourd’hui en France. C’est le niveau le plus bas depuis son élection au sein de cette catégorie.

2018.04.05-barofigmag -visuel2

On observe également une baisse de la confiance à l’égard d’Edouard Philippe : à 38% (-2 points), elle s’établit à un niveau supérieur à celui de Jean-Marc Ayrault 11 mois après l’élection de François Hollande (avril 2013 : 25%) mais en-dessous de François Fillon (49% en avril 2008).

2018.04.05-barofigmag -visuel3

La cote d’avenir du Premier ministre se structure de manière identique à celle d’Emmanuel Macron.

Voir l'ensemble des résultats ci-dessous :

Source : Kantar Public

Notes de la rédaction

Enquête Kantar Sofres-onepoint réalisée du 28 au 31 mars 2018, auprès d’un échantillon national de 1000 personnes représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus, interrogées en face-à-face à leur domicile par le réseau des enquêteurs de Kantar. Méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne de référence) et stratification par région et catégorie d’agglomération.

 

Derniers articles

De nouvelles marques de l’alimentaires dans le classement BrandZ ™ des marques les plus valorisées au Royaume-Uni.

Notre étude réalisée par le Centre Kantar sur le Futur de l'Europe fait le point sur la perception des inégalités dans 4 pays européens : la France, l'Allemagne, Les Pays-Bas et le Royaume-Uni.

Après 16 mois d’exercice du pouvoir, l’enquête Kantar Sofres-onepoint pour Le Figaro, LCI et RTL réalisée en cette rentrée constate une très forte dégradation (par rapport à janvier 2018) de l’appréciation du bilan de l’action du Gouvernement.

La vague de septembre de notre baromètre politique Kantar Sofres-onepoint pour Le Figaro Magazine a été réalisée du 23 au 27 août 2018.

Le 12 juin dernier, les équipes de Kantar et celles d’entreprises ayant fait de la Digital Rebellion une source de réinvention, de créativité et d’engagement se sont réunis pour débattre de ces sujets. Vous trouverez dans ces pages les principales interventions de nos invités :

Contenus liés