En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Français et parlementaires vivent sur la même planète mais ne parlent pas la même langue

Emmanuel Rivière

CEO Kantar, Division Public, France

Politique 16.04.2019 / 15:00

visuel-bcwfrance-kantar-2019-04

BCW France et Kantar dévoilent les résultats d’une étude inédite qui met en regard les préoccupations des Français et celles des députés et sénateurs, exprimées dans leurs prises de parole sur Twitter.

D’après un sondage Kantar, 84% des Français estiment que les parlementaires ne comprennent pas leurs problèmes. D’où vient cette perception ? 

Alors que l’environnement constitue une préoccupation commune, le décalage est significatif sur d’autres thématiques structurantes telles que le pouvoir d’achat.

Le grand débat au terme duquel les premières mesures vont être annoncées par le Président de la République, a mis en avant le besoin d’écoute et d’expression d’une partie des Français qui traduit une distanciation par rapport au fonctionnement de la démocratie. Les parlementaires ontils, de leur côté, la capacité à se saisir et surtout à incarner les préoccupations des Français ?

Pour répondre à cette question, BCW France et Kantar ont mis en regard les préoccupations des Français recueillies grâce à un sondage auprès d’un échantillon représentatif des Françaisi et les prises de parole spontanées des parlementaires, identifiées au cours de la dernière année sur leur fil Twitterii. Il ressort de cette étude plusieurs enseignements :

Un langage commun : l’environnement

ENVIRONNEMENT :  Sur un thème actuel majeur, les Français et leurs élus se rejoignent : l’environnement est le 1er sujet de prise de parole des parlementaires et la 3e préoccupation des Français. En effet, malgré un jugement de déficit d’efficacité - 81% des Français pensent que les élus ne s’occupent pas de manière efficace de ce sujet - les deux bords l’abordent sous le même prisme : la lutte contre le réchauffement climatique, le développement des énergies renouvelables et le maintien de la biodiversité.

Une priorité pour les parlementaires : l’économie

ECONOMIE : L’économie est le thème qui illustre le mieux l’écart des préoccupations entre les Français et les parlementaires. C’est le deuxième sujet prioritaire pour les parlementaires sur Twitter et le 12e sujet de préoccupation des Français. Les élus se concentrent sur des sujets macro-économiques tandis que les Français préfèrent des sujets du quotidien tel que l’emploi par exemple. Les Français sont seulement 10% à attendre une action des parlementaires sur cette thématique.

Le pouvoir d’achat, un rendez-vous manqué ?

Interrogés sur les sujets qu’ils jugent prioritaires, les Français citent en priorité le pouvoir d’achat, l’emploi, la fiscalité, le modèle social et la santé. Sur ces différentes thématiques, les parlementaires prennent proportionnellement beaucoup moins la parole sur Twitter.

POUVOIR D’ACHAT : Ainsi, tandis que la question du pouvoir d’achat fait la une des media depuis plus de 5 mois, 41% des Français interrogés attendent une action des parlementaires sur le pouvoir d’achat. Ce thème occupe la 1ère place des préoccupations des Français (14%). Pourtant il ne représente que 4% des publications des parlementaires et figure seulement à la 14e place des sujets qu’ils abordent. Cette attente des Français génère une forte frustration : 64% des Français, qui considèrent que le pouvoir d’achat est un sujet dont les parlementaires devraient se saisir, pensent que la situation s’est dégradée au cours des 6 derniers mois.

En fin d’année 2018, le gouvernement a largement posé le débat sur le pouvoir d’achat ce qui a occasionné un pic de visibilité sur Twitter durant cette période. Mais structurellement, ce thème ne s’est pas installé durablement dans les prises de position des parlementaires.

Les écarts de traitement sont également significatifs sur l’emploi, la fiscalité, le modèle social et la santé

EMPLOI & FISCALITÉ : Après le pouvoir d’achat, la thématique de l’emploi constitue le deuxième sujet de préoccupation des Français. 36% des sondés souhaitent une action des parlementaires. A contrario, l’emploi est peu abordé dans les prises de paroles des parlementaires sur Twitter (6%), soit le 7e sujet abordé par ces derniers. Il en est de même pour la fiscalité, sujet dont les parlementaires se saisissent peu (5%) tandis que 67% des Français jugent que la situation s’est dégradée, et que 28% attendent une action de la représentation nationale.

MODELE SOCIAL & SANTÉ : Deux autres sujets de préoccupations majeurs pour les Français sont l’avenir du modèle social & les inégalités, ainsi que l’accès aux soins. Ces sujets pointent chez les Français la crainte d’un certain déclassement. Ainsi, 73% des répondants font de la lutte contre les inégalités une priorité quand seulement 28% des parlementaires qui abordent l’avenir du modèle social en parlent sur Twitter.

Concernant le système de santé, les Français sont partagés quant à l’efficacité des politiques de santé : 56% d’entre eux estiment que l’action des élus a été inefficace pour garantir de bons soins de santé et la sécurité sociale. 5% des publications des parlementaires sur Twitter portent sur ce sujet.

En conclusion, les parlementaires ne parlent pas toujours le même langage que les Français

L’étude montre que les parlementaires ont des difficultés à mettre des « mots » sur les « maux » de la société française. Ainsi, les 22% des Français qui estiment que la santé est un sujet important, s’inquiètent de manière nette de la fermeture des établissements de santé : maternité, crèche, hôpitaux (55%) et la lutte contre les déserts médicaux (52%), soulignant une vive inquiétude vis-à-vis des reculs des services publics en santé et dans les territoires. Les parlementaires quant à eux parlent eux de sujets beaucoup plus systémiques : le système de santé sans précision (35%), la question des seniors et des EHPAD (16%) et enfin la lutte contre le cancer (15%).

Il en est de même sur la thématique de l’emploi et du chômage, les Français attendent avant tout des actes sur des sujets très concrets en lien avec leur vision du monde du travail d’aujourd’hui sur la précarisation des travailleurs (CDD/interim) (38%), la lutte contre les délocalisations (35%) ou la lutte contre l'assistanat (38%). A l’inverse les parlementaires leur parlent d’emploi au sens large (42%), du taux de chômage (15%) mais aussi de formation (18%), et d’apprentissage (11%). Seule la formation continue les réunit.

Il apparaît ainsi que les parlementaires parlent plus de sujets prospectifs et systémiques alors que les Français sont focalisés sur leur quotidien et sont en attente d’actions concrètes et à court terme.

Ainsi, l’écart entre les Français et les parlementaires repose sur deux points centraux : l’ordre des sujets à traiter et les enjeux prioritaires au sein de chaque sujet. Malgré les nouvelles formes de dialogue mises en place, le rapprochement dépend aussi de la capacité des parlementaires et les Français à parler la même langue.

INFOGRAPHIES

Infographie 1-bcwfrance -kantar -2019-04

 

Infographie 2-bcwfrance -kantar -2019-04

 

Source : Kantar

Derniers articles

Cette semaine, le Media Week Report examine les très bons résultats trimestriels de Snapchat, Twitter et Facebook. Pendant ce temps, Pinterest lance une nouvelle fonctionnalité qui devrait ravir les adeptes du shopping en ligne.

Cette semaine, le Media Week Report examine les résultats trimestriels de Netflix.

Ce qu’il faut retenir de l’événement shopping du 15 et 16 juillet

Cette semaine, le Media Week Report se penche sur les différents mouvements de rachat des médias Français, le nouveau format estival de France Info et sur la nouvelle version de Twitter.

Cette semaine, le Media Week Report se penche sur les mutations de la presse régionale en France.

Contenus liés