En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Le Twittorama des Municipales 2020 : Nice

Emmanuel Rivière

CEO Kantar, Division Public, France

Politique 04.03.2020 / 09:00

twittorama-2020-nice

Estrosi surplombe la twittosphère niçoise. La sécurité en 3e position derrière l'environnement et le transport.

Candidat au renouvellement de son mandat, Christian Estrosi domine très largement le podium des têtes de liste les plus mentionnées dans la twittosphère niçoise (71,2 %). Ses concurrents Philippe Vardon (17,1 %) et Patrick Allemand (4,5 %) se positionnent très loin derrière lui dans les échanges observés, révélant que l'utilisation du canal Twitter n'a pas été la même dans leurs stratégies de communication respectives. Si la sécurité est un thème qui est ressorti des analyses, il est devancé par les thématiques écologie & environnement ainsi que transport & mobilité.

Le classement des candidats sur la twittosphère

Avec un total de 71,2 % de mentions observées, le maire sortant Christian Estrosi (LR) détient une écrasante première place dans le classement des têtes de liste les plus citées sur la twittosphère niçoise dans le cadre des élections municipales 2020, une position dominante qu'on observe également dans les intentions de vote (49 %). Les conversations à son propos sont orientées principalement vers la sécurité, l'écologie & environnement ainsi que l'item projets.

Il est suivi de très loin par Philippe Vardon (RN), en 3e position des intentions de vote (13 %), avec 17,1 % de mentions et dont l'univers sémantique s'articule autour des thèmes portant sur la sécurité, les impôts, dettes & finances ainsi que la famille.

Dernier sur le podium, Patrick Allemand (PS), en 5e position dans les intentions de vote (6 %), recueille quant à lui 4,5 % des mentions observées sur Twitter, principalement orientées autour des questions de transport & mobilité, écologie & environnement, mais également de culture, loisirs & sport.

En comparaison avec Christian Estrosi, il semble que Twitter n'a pas été un vecteur de communication prioritaire dans les campagnes des deux derniers candidats, ni des candidats conduisant la liste EELV, Jean-Marc Governatori et Juliette Chesnel, en 2e position dans les intentions de vote (14 %).

De quoi parle-t-on sur Twitter à Nice ?

Le souci environnemental (16,4 %) et l'attention portée aux transports (13,4 %) arrivent en tête comme dans la plupart des 11 villes analysées. On notera que les sujets liés à la pollution de l'airarrivent en deuxième position des topiques du thème écologie & environnement en raison de l'action de communication d'une ONG aux tweets fortement relayées. Ces données soulignent, dans l'environnement Twitter observé sur Nice, l'émergence de thèmes pouvant résulter du seul volontarisme d'acteurs motivés, structurés et bons communicants.

C'est le thème de la sécurité qui arrive en troisième position sur la twittosphère niçoise. Cet item est connoté autant par la dénonciation de faits de délinquance ou l'expression d'un sentiment d'insécurité, que par la condamnation d'agissements de la police municipale.

Il faut noter que la sécurité arrive en tête des priorités des niçois (45 %) ; les sujets de l'environnement et des transports en commun, en tête dans les conversations sur la twittosphère, arrivent respectivement en 4e (32 %) et 5e position (27 %), derrière les thèmes de la circulation et du stationnement (39 %) et de la propreté (38 %).

De manière plus générale, on remarquera que les échanges sur Twitter pour la ville de Nice se concentrent autour du cadre de vie, ainsi que des activités (culture, loisir, sport), relayant à la septième place le thème impôts, dette & finances, un des axes critiques de la gestion du maire sortant.

Voir l'ensemble des résultats :

Source : Kantar

Notes de la rédaction

Analyse des discours exprimés sur Twitter pendant la campagne des municipales 2020, à Paris et dans les dix plus grandes villes de France.

Derniers articles

La vague de juillet du baromètre politique Kantar-onepoint pour Le Figaro Magazine a été réalisée du 25 au 29 juin 2020.

Kantar et onepoint s'associent pour offrir une vision exhaustive des études électorales consacrées aux élections municipales, et pour analyser leur contenu et les éclairages qu'elles offrent sur les tendances nationales et les enjeux locaux.

Approbation des gouvernements face au Covid-19. Le Royaume-Uni quitte le club des bons élèves (Allemagne, Canada, Italie) et rejoint le groupe des pays où la population est sceptique, voire critique (France, USA, Japon).

La vague de juin du baromètre politique Kantar-onepoint pour Le Figaro Magazine a été réalisée du 28 mai au 1er juin 2020.

Pour une majorité de Français, les chercheurs scientifiques sont en première ligne pour inventer la société de demain.

Contenus liés