En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Le Twittorama des Municipales 2020 : Rennes

Emmanuel Rivière

CEO Kantar, Division Public, France

Politique 06.03.2020 / 10:30

twittorama-2020-rennes

L'acte 66 des Gilets Jaunes laisse ses traces sur la twittosphère à Rennes. Carole Gandon est la tête de liste la plus citée sur le réseau.

Avec un discours majoritairement orienté sur le thème de l’éducation, c’est la candidate de la majorité présidentielle Carole Gandon qui fait la course en tête, avec 36,9 % de mentions observées sur Twitter dans le cadre des élections municipales 2020 à Rennes. Elle est suivie de très loin par Nathalie Appéré (15,6 %) et Charles Compagnon (12,9 %) qui se disputent le leadership du thème transport & mobilité. Enfin, la tenue de l’acte 66 des Gilets Jaunes à Rennes a propulsé la thématique de la sécurité au coeur des débats dans la twittosphère.

Le classement des candidats sur la twittosphère

Avec 36,9 % de mentions observées, Carole Gandon (LREM) occupe nettement la première place du podium des têtes de liste les plus citées sur Twitter dans le cadre des élections municipales 2020 à Rennes. Son environnement sémantique est majoritairement orienté autour du thème de l’éducation, suivi de transport & mobilité ainsi qu’écologie & environnement.

En deuxième position (15,6 %) figure la maire sortante Nathalie Appéré (PS-PCF-Gs-PRG-PP), dont la twittosphère place les questions de transport & mobilité, écologie & environnement ainsi que culture, loisirs & sport au premier plan.

Elle est suivie d’assez près par Charles Compagnon (DVD-Modem) qui cumule quant à lui 12,9 % des mentions observées. Il se dispute, avec Nathalie Appéré, le leadership du thème transport & mobilité. Les discours associés à son nom sur Twitter font la part belle aux questions de sécurité et d’écologie & environnement.

Aucun sondage n’a été publié, à ce jour, pour la ville de Rennes, ce qui laisse peu de place aux interprétations. Notons toutefois que Rennes fait partie – avec Nantes – des grandes villes de province où Europe-Ecologie Les Verts a obtenu ses meilleurs scores aux dernières élections européennes (24,33 %), talonnant de peu celle de La République en Marche (première avec 26,19 %). La capitale bretonne fait donc partie des villes cibles identifiées par le parti écologiste qui s’est allié à Rennes avec le parti autonomiste l’Union Démocratique Bretonne dans une liste menée par Matthieu Theurier et Priscilla Zamord. Pas sûr toutefois que les écologistes parviennent à menacer sérieusement la maire sortante Nathalie Appéré, dans une ville détenue par le Parti socialiste depuis 1977.

De quoi parle-t-on sur Twitter à Rennes ?

C’est une surprenante première place qui est attribuée au thème de la sécurité (16,1 %) dans la twittosphère rennaise pendant cette campagne des municipales 2020. Ce classement résulte de la période de collecte des données analysées (du 1er janvier au 17 février) au cours de laquelle s’est tenu, le 15 février dernier, l’acte 66 des Gilets Jaunes à Rennes. Cet évènement a provoqué un emballement viral de quelques tweets, à travers un vocabulaire tourné vers la sécurité, l’insécurité et les forces de l’ordre.

Aux 2e et 3e rangs, et dans un mouchoir de poche (respectivement 13,1 % et 12,6 %), on retrouve les deux thèmes majeurs d’engagement sur Twitter pour ces municipales 2020 : transport & mobilité, écologie & environnement. Le premier est dominé, comme ailleurs, par des tweets consacrés à la place du vélo dans la ville et au manque de pistes cyclables. Le second est illustré par des tweets portés par une communauté aux accents militants qui évoquent, entre autres, une « écologie de conviction » et appellent à « faire de Rennes une pionnière de l’écologie et de la solidarité ».

Voir l'ensemble des résultats :

Source : Kantar

Notes de la rédaction

Analyse des discours exprimés sur Twitter pendant la campagne des municipales 2020, à Paris et dans les dix plus grandes villes de France.

Derniers articles

La vague d'avril du baromètre politique Kantar-onepoint pour Le Figaro Magazine a été réalisée du 26 au 30 mars 2020.

Kantar, leader mondial des études et du conseil, publie les résultats d’une vaste étude sur l’impact du coronavirus, menée dans l’ensemble des pays du G7 (Canada, France, Allemagne, Japon, Italie, Grande-Bretagne, États-Unis).

Alors que l'épidémie de Covid 19 s'intensifie, notre priorité est de préserver la santé de nos collaborateurs et des répondants à nos enquêtes, tout en assurant la continuité des missions que nos clients nous ont confiées.

Kantar et onepoint s'associent pour offrir une vision exhaustive des études électorales consacrées aux élections municipales, et pour analyser leur contenu et les éclairages qu'elles offrent sur les tendances nationales et les enjeux locaux.

Notre analyse de la situation politique à Limoges dans la perspective des élections Municipales.

Contenus liés