En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Un intérêt pour les municipales identique au niveau de 2014

Emmanuel Rivière

CEO Kantar, Division Public, France

Politique 05.03.2020 / 19:00

elections-municipales-2020

58% des Français déclarent s’intéresser aux élections municipales dans notre enquête Kantar-onepoint réalisée du 27 février au 1er mars, dont 25% s’y intéressent beaucoup.

Ce niveau est tout à fait similaire à celui que nous observions il y a 6 ans, mais en retrait par rapport à la plupart des élections antérieures, à l’exception de celle de 2001. L’intérêt culmine, comme de coutume, chez les catégories les plus âgées (65% chez les 50-64 ans, 72% chez les 65 ans et plus), et augmente avec le niveau de diplôme. Plus inhabituel, il est supérieur chez les plus jeunes (41% chez les 18-24 ans) que chez leurs ainés immédiats (33% chez les 25-34 ans).

Cette mesure de l’intérêt n’est que partiellement prédictive de la participation, a fortiori au regard des spéculations sur l’impact de l’épidémie de coronavirus sur la fréquentation des bureaux de vote, question pour laquelle nous n’avons guère de référence. Les élections municipales sont affectées par un mouvement continu de la baisse de la participation, avec des composantes autant sociologiques que politiques (parmi lesquelles la diminution de la population des communes rurales, où la participation est plus élevée), si bien que cet intérêt maintenu peut aboutir à une abstention en hausse. Il faut toutefois se rappeler qu’à l’exception des scrutins présidentiel et législatif de 2017, toutes les élections depuis 2014 ont vu croître leur taux de participation par rapport aux précédentes éditions (départementales et régionales en 2015, Européennes 2019).

L'intérêt pour les élections municipales

Question : Vous personnellement, vous intéressez-vous aux élections municipales du mois de mars prochain ?

 

  Février
1983
Février
1989
Février
2001
Février
2008
Février
2014
Mars
2020
Beaucoup 24 26 21 23 24 25
Assez 40 37 36 39 35 33
Total
intéressé
64 63 57 62 59 58
Peu 26 24 28 24 25 30
Pas du tout 10 13 13 14 16 12
Total
pas intéressé
36 37 41 38 41 42
Sans opinion - - 2 - - -
  100% 100% 100% 100% 100% 100%

Source : Kantar

Derniers articles

Pour une majorité de Français, les chercheurs scientifiques sont en première ligne pour inventer la société de demain.

Entre défiance et ambivalence, l'indispensable "retour de l'Europe en France."

Notre étude, réalisée pour la CFDT, recueille la perception des Français sur l'impact de la crise sur leur situation professionnelle et leur vison de l'avenir.

La vague de mai du baromètre politique Kantar-onepoint pour Le Figaro Magazine a été réalisée du 23 au 26 avril 2020.

Quoique relativement épargnés par rapport aux Italiens et Américains, 31% des Français constatent un impact de la crise sur leurs revenus personnels.

Contenus liés