En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Baromètre de la confiance à l'égard des associations et fondations faisant appel aux dons

Cécile Lacroix-Lanoë

Directrice d'études, Kantar Public

Societe 18.10.2017 / 10:00

don-en-confiance

Alors que depuis plusieurs années, la confiance à l’égard des partis politiques et des médias s’effrite, celle à l’égard des associations et fondations faisant appel aux dons reste très stable, avec un peu plus d’un Français sur deux leur faisant confiance cette année (54%).

Par ailleurs, la confiance à l’égard des syndicats s’accroît (42%, +4 points) alors que celle à l’égard des entreprises – toujours nettement supérieure – recule (56%, -6 points) en 2017, ce qu’il faut relier au contexte politique et au débat autour de la préparation des ordonnances concernant le code du travail.

Les leviers de confiance à l’égard des associations et fondations faisant appel aux dons restent très stables dans le temps, avec toujours comme critères les plus déterminants, le contrôle (76%), la gestion rigoureuse des dons (71%) et le fait de se concentrer sur une mission bien identifiée (70%). Trois leviers, s’ils restent pour l’instant secondaires, gagnent néanmoins en puissance au fil des ans, et n’avaient jamais été jugés aussi importants dans notre baromètre : les liens tissés avec les donateurs (50%, +4 points par rapport à 2015), la façon dont les associations/fondations faisant appel aux dons se présentent sur leur site internet (28%, +8 points) et ce que se dit d’elle sur internet (32%, +6 points).

Jamais le caractère incitatif du label pour générer de l’intérêt n’avait été autant reconnu. Ainsi, la moitié des répondants ont désormais le sentiment que le label "Don en confiance" leur donne envie de se renseigner sur les règles de bonne conduite respectées (51%).

Les associations et fondations faisant appel aux dons disposent toujours d’une confiance supérieure à celle dont bénéficient les pouvoirs publics sur une large palette de domaines : la protection des animaux et de l’environnement, la lutte contre la pauvreté et l’exclusion, le soutien aux pays en développement, l’aide aux personnes malades et en situation de handicap, l’aide aux victimes de conflits, la défense des droits de l’Homme et l’aide d’urgence pour les victimes de catastrophe et d’épidémie. Au demeurant, on constate un regain de confiance à l’égard des pouvoirs publics après l’élection présidentielle.


Cliquez sur l'image ci-dessous pour voir l'infographie complète :

2017.10.19-barometre -confiance -don -th


Voir l'ensemble des résultats ci-dessous :

Source : Kantar Public

Notes de la rédaction

Étude Kantar Sofres réalisée en face-à-face du 25 au 29 août 2017 pour Le Don en Confiance, auprès d'un échantillon de 1013 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, sélectionnées par la méthode des quotas (sexe, âge, CSP du chef de ménage, région et taille d'agglomération).

Derniers articles

Étude Kantar Public réalisée pour L'Union Social pour l'Habitat réalisée du 14 au 16 février 2019.

Kantar, le leader mondial du conseil et de l'analyse marketing, annonce aujourd'hui sa participation au comité de gouvernance de Movin'On LAB, le "think and do tank" de la mobilité durable.

Classement des enseignes de grande distribution pour la période du 24 décembre 2018 au 20 janvier 2019

Cette semaine, le Media Week Report fête les quinze ans de Facebook. Scandales, réussites, vision de l’avenir, tout y est ! En France, le groupe TF1 rassemble ses activités numériques sous une nouvelle bannière, baptisée Unify, pour dégager des synergies, notamment sur le plan commercial. Au menu également : le rachat du pôle télévision de Lagardère de la part de M6, et le baromètre sur la confiance dans les médias signé Kantar/La Croix.

Cette semaine, le Media Week Report vous dévoile comment Twitter est parvenu à devenir rentable, alors que L’Express se prépare à faire peau neuve avec son nouveau patron Alain Weill.

Contenus liés