En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

L'image de la Chine auprès des Français

Guillaume Caline

Directeur de clientèle, Kantar

Societe 07.01.2019 / 08:00

chine-950061986

Étude Kantar Public réalisée pour l'institut Montaigne du 11 au 13 septembre 2018.

La puissance économique : une dimension très présente dans les perceptions à l’égard de la Chine, qui oscillent entre sentiment de menace et conscience des opportunités offertes

  • Si la puissance économique de la Chine est d’abord appréhendée comme une menace par les Français, ceux-ci en perçoivent également les possibles bénéfices pour leur pays.

  • Invités à répondre de manière très ouverte sur ce qu’évoque la Chine à leurs yeux, un tiers des Français citent spontanément des éléments liés à son économie et en premier lieu sa puissance économique et industrielle.

  • Parallèlement, la Chine est perçue par les Français comme largement influente, à la fois dans le monde (pour 81% des Français elle y exerce aujourd’hui une forte influence) et en France (un avis partagé par 60%).

  • Influente, elle est également assez largement perçue comme une menace, que ce soit sur le plan économique – un avis partagé par 43% des Français, et en particulier les plus âgés et les sympathisants de droite – ou technologique (par 40%). Près d’un Français sur 2 estime par ailleurs que la Chine est en avance sur la France dans le domaine technologique et numérique (un avis davantage partagé encore par les plus jeunes) contre seulement 19% d’un avis contraire. Autre élément révélateur de cette menace perçue, 47% des Français jugent les relations économiques et commerciales entre la Chine et l’Union européenne déséquilibrées en faveur de la première, contre seulement 10% qu’elles le sont en faveur de l’Europe et 14% qu’elles sont équilibrées.

  • Si le sentiment d’une menace est donc assez présent, il n’est toutefois pas unanime. Entre un quart et un tiers des Français estiment en effet que la Chine constitue avant tout une opportunité pour la France dans les domaines technologique et économique (et c’est particulièrement le cas des plus jeunes).

  • De fait les Français semblent plutôt conscients et optimistes quant aux opportunités économiques offertes par la Chine : 78% d’entre eux pensent ainsi que le développement du tourisme chinois en France aura un impact positif pour notre pays et ses habitants. Ils sont 55% à envisager un impact positif de la présence d’une communauté chinoise en France (contre 18% négatif) et 54% s’agissant des investissements français en Chine (contre 24% négatif). En revanche les anticipations sont plus négatives concernant les investissements chinois en France : les Français sont alors 50% à penser qu’ils auront un impact négatif. Toutefois, même sur ce point, un tiers d’entre eux pensent que la France pourrait en profiter.

  • Dans ce contexte, le projet de nouvelles Routes de la Soie est d’ailleurs plutôt bien accueilli par les Français qui sont 43% à en avoir entendu parler. 53% estiment a priori que ce projet aura un impact positif pour la France et ses habitants Français (contre 19% négatif).

Un rôle diplomatique et des relations avec la France plus difficiles à qualifier même si les jugements sont a priori plutôt positifs

  • Si le poids et l’influence économiques de la Chine polarisent les perceptions (et dans une certaine mesure les craintes) des Français, ceux-ci ont plus de mal à évaluer et qualifier son rôle politique et les relations qu’elle entretient avec la France.

  • Les Français se montrent ainsi très partagés quant à la position de la Chine à l’égard de la France : 27% la considèrent comme un allié, 31% comme un adversaire, et 25% ni l’un ni l’autre , le reste ne se positionnant pas. La part des Français qui considèrent que la Chine est un adversaire (31%) est donc plus faible que ceux qui émettent ce jugement concernant la Russie (44%) et même les Etats-Unis (35%) !

  • Parallèlement 44% des Français estiment que les relations entre la France et la Chine sur le plan diplomatique sont bonnes (contre seulement 8% mauvaises) et 48% sur le plan culturel. Là encore, même si de nombreux Français peinent à se positionner, les jugements sont a priori plutôt positifs. Ainsi, 31% des Français pensent que la Chine constitue plutôt une opportunité pour la France sur le plan diplomatique contre 17% une menace. A noter que sur ces dimensions diplomatiques et politiques (et contrairement à ce que l’on observe en matière économique), les jeunes se montrent plus méfiants ou critiques que leurs ainés.

Un pays en quête d’influence et qui sait défendre ses intérêts mais qui n’apparait pas comme un élément déstabilisateur

  • 75% des Français jugent que la Chine est un pays défensif qui réagit fermement quand ses intérêts sont menacés et 72% qu’elle est dans une stratégie de conquête et de recherche d’influence.

  • En revanche ils ne sont que 19% à la voir comme un pays belliqueux qui recherche l’affrontement (un avis toutefois davantage partagé par les jeunes) et 41% estiment même que la Chine cherche à maintenir ou renforcer la paix dans le monde (contre 30% d’un avis contraire).

Voir l'ensemble des résultats ci-dessous :

Source : Kantar Public

Notes de la rédaction

Étude Kantar Public réalisée, en ligne, du 11 au 13 septembre 2018, pour l'institut Montaigne, auprès d'un échantillon de 1013 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité est assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, PCS de la personne de référence) et stratification par région et catégorie d'agglomération.

Derniers articles

Retrouvez ici les intentions de vote des différents instituts de sondages en vue des élections européennes, ainsi que leur analyse et les éclairages de Kantar.

Une formation initiale en alternance vers un nouveau métier, emploi à la clef

La 5e vague du baromètre de la société inclusive réalisé par Kantar pour la Fédération des PEP confirme le constat fait depuis le début de ce baromètre...

Notre enquête Kantar-onepoint réalisée pour La Croix cherche à savoir, au-delà des simples intentions de vote, à comprendre les motivations du vote des français.

Un document de réflexion du Centre Kantar sur le Futur de l'Europe

Contenus liés