En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

La générosité des Français en 2018

Cécile Lacroix-Lanoë

Directrice d'études, Kantar Public

Societe 02.10.2018 / 09:00

donateur-du-futur-oct-2018

Notre étude, réalisée en mars dernier auprès d’un échantillon représentatif des Français, donne les grandes tendances de la générosité des Français en 2018.

44% des Français déclarent donner de l’argent au moins une fois par an à des associations ou des fondations faisant appel à la générosité du public. Cette proportion est en légère baisse par rapport à l’année dernière (-2 points).

Le montant du don reste stable par rapport à 2017 : 53% des donateurs déclarent donner moins de 50 euros annuellement (+1 point) et 42% une somme supérieure à 50 euros (-1 point).

Invités à déterminer les critères qui les inciteraient le plus à donner à une association ou à une fondation, les répondants citent en premier lieu l’efficacité des actions de l’organisation (47%) et la cause soutenue par celle-ci (46%). La transparence financière arrive en troisième position (41%).

Les causes qui paraissent les plus prioritaires aux Français sont l’aide et la protection de l’enfance (33% de citations), la lutte contre l’exclusion et la pauvreté (29%), l’aide aux personnes âgées (28%) et la soutien à la recherche médicale (27%).

10% des Français déclarent donner de l’argent à travers du crowdfunding (hors crowdfunding lancé directement par des associations ou fondations faisant appel aux dons). Les jeunes qui donnent de manière traditionnelle sont très sensibles au crowdfunding : 24% des donateurs de moins de 35 ans déclarent participer à des opérations de financement participatif en ligne.

Voir l'ensemble des résultats ci-dessous :

Source : Kantar Public

Notes de la rédaction

Enquête Kantar Public réalisée en face-à-face du 28 mars au 4 avril 2018, pour France Générosités et 41 de ses membres, auprès d’un échantillon de 2105 personnes, représentatif de l'ensemble de la population française âgée de 15 ans et plus. Méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle de la personne de référence du foyer) après stratification géographique (région croisée par catégorie d’agglomération).

Derniers articles

Notre analyse de la situation politique à Strasbourg dans la perspective des élections Municipales.

Notre analyse de la situation politique à Marseille dans la perspective des élections Municipales.

Notre analyse de la situation politique à Lyon dans la perspective des élections Municipales.

Kantar et onepoint s'associent pour offrir une vision exhaustive des études électorales consacrées aux élections municipales, et pour analyser leur contenu et les éclairages qu'elles offrent sur les tendances nationales et les enjeux locaux.

Notre analyse de la situation politique à Nîmes dans la perspective des élections Municipales.

Contenus liés