En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

La générosité des Français en 2018

Cécile Lacroix-Lanoë

Directrice d'études, Kantar Public

Societe 02.10.2018 / 09:00

donateur-du-futur-oct-2018

Notre étude, réalisée en mars dernier auprès d’un échantillon représentatif des Français, donne les grandes tendances de la générosité des Français en 2018.

44% des Français déclarent donner de l’argent au moins une fois par an à des associations ou des fondations faisant appel à la générosité du public. Cette proportion est en légère baisse par rapport à l’année dernière (-2 points).

Le montant du don reste stable par rapport à 2017 : 53% des donateurs déclarent donner moins de 50 euros annuellement (+1 point) et 42% une somme supérieure à 50 euros (-1 point).

Invités à déterminer les critères qui les inciteraient le plus à donner à une association ou à une fondation, les répondants citent en premier lieu l’efficacité des actions de l’organisation (47%) et la cause soutenue par celle-ci (46%). La transparence financière arrive en troisième position (41%).

Les causes qui paraissent les plus prioritaires aux Français sont l’aide et la protection de l’enfance (33% de citations), la lutte contre l’exclusion et la pauvreté (29%), l’aide aux personnes âgées (28%) et la soutien à la recherche médicale (27%).

10% des Français déclarent donner de l’argent à travers du crowdfunding (hors crowdfunding lancé directement par des associations ou fondations faisant appel aux dons). Les jeunes qui donnent de manière traditionnelle sont très sensibles au crowdfunding : 24% des donateurs de moins de 35 ans déclarent participer à des opérations de financement participatif en ligne.

Voir l'ensemble des résultats ci-dessous :

Source : Kantar Public

Notes de la rédaction

Enquête Kantar Public réalisée en face-à-face du 28 mars au 4 avril 2018, pour France Générosités et 41 de ses membres, auprès d’un échantillon de 2105 personnes, représentatif de l'ensemble de la population française âgée de 15 ans et plus. Méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle de la personne de référence du foyer) après stratification géographique (région croisée par catégorie d’agglomération).

Derniers articles

Avant-première du classement BrandZ™Top 50 France 2019

La confiance des Français est plutôt en hausse cette année, notamment à l'égard des collectivités locales, des entreprises, des médias et des partis politiques (bien qu'elle demeure très faible pour ces deux derniers acteurs).

Chacun le sait, les voitures d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec les voitures d’hier (et d’ailleurs, heureusement : si la vieille 2CV de nos grands-parents conserve un certain charme, elle nous rendrait fous si nous devions l’utiliser tous les jours). En revanche, si les voitures ont changé, nous les achetons de la même manière depuis des années. Le traditionnel modèle « du constructeur - au concessionnaire - au consommateur » a peu évolué au fil du temps.

Le 10 octobre, c’est la Journée mondiale de la santé mentale. Les données de Kantar Health montrent qu’il est encore difficile de parler publiquement des problèmes de dépression et d’anxiété - et que les conséquences peuvent en être très néfastes.

La vague d'octobre de notre baromètre politique Kantar Sofres-onepoint pour Le Figaro Magazine a été réalisée du 27 septembre au 1er octobre 2018.

Contenus liés