En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Les paradoxes de l’engagement professionnel des cadres

Eddy Vautrin-Dumaine

Directeur d'études

Societe 20.09.2019 / 16:00

Barometre-CFDT-Cadres-Kantar-Septembre-2019-2

Le baromètre CFDT Cadres – Kantar confirme que les cadres expriment à la fois une satisfaction générale vis-à-vis du travail (emploi, parole, charge, rémunération) et des exigences professionnelles fortes :

  • Les managers, de plus en plus nombreux (75%), éprouvent davantage de difficultés dans le quotidien de management. Ils sont en attente d’appuis organisationnels et RH ; ils expriment davantage de difficultés à jouer leur rôle auprès de leur équipe et manquent de marge concernant la rémunération.

  • Les cadres publics sont en crise et la moitié d’entre eux se considèrent perdants vis-à-vis de l’employeur public dans le rapport entre investissement et reconnaissance. Ils se plaignent d’être tenus à distance de leur direction (54%), subissent des changements mal anticipés (51%) et déplorent une baisse des moyens pour faire un travail public de qualité (70%).

  • Les jeunes cadres sont en attente forte d’accompagnement et de développement de leurs compétences (68% des moins de 35 ans).

Ces résultats témoignent d’un attachement à leurs responsabilités, leur expertise et leur autonomie, composantes fortes de l’identité des cadres parmi les autres salariés. Les cadres se définissent davantage par leur rôle que par un statut

Enfin, l’équilibre de vies passe en tête (74%) des préoccupations des cadres (avec l’expertise et la reconnaissance à 71%). Ils aspirent à une vraie déconnexion (67%), à mieux gérer leur stress, celui de leur équipe et leur charge de travail (65%) et à passer moins de temps en réunion (61%).

Voir l'ensemble des résultats :

Source : Kantar

Notes de la rédaction

Enquête réalisée en ligne, du 26 août au 5 septembre 2019, pour CFDT Cadres, auprès d’un échantillon de 1004 cadres représentatif de la population des cadres. La représentativité de l'échantillon est assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, secteur d’activité de l’entreprise ou de l’administration, région).

Au sein de cet échantillon de 1004 cadres ont été interrogés :

• 752 cadres du secteur privé

• 252 cadres du secteur public (agents de la fonction publique et salariés d’entreprises publiques)

N.B. : En raison des spécificités de leur métier, les professeurs de l'enseignement secondaire et supérieur ont été exclus de l’échantillon des cadres du secteur public.

Derniers articles

Pour une majorité de Français, les chercheurs scientifiques sont en première ligne pour inventer la société de demain.

Entre défiance et ambivalence, l'indispensable "retour de l'Europe en France."

Notre étude, réalisée pour la CFDT, recueille la perception des Français sur l'impact de la crise sur leur situation professionnelle et leur vison de l'avenir.

La vague de mai du baromètre politique Kantar-onepoint pour Le Figaro Magazine a été réalisée du 23 au 26 avril 2020.

Quoique relativement épargnés par rapport aux Italiens et Américains, 31% des Français constatent un impact de la crise sur leurs revenus personnels.

Contenus liés