En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Ventes de smartphones : le bilan de l’année 2015

Carolina Milanesi

Directrice de recherche mobile, Kantar Worlpanel

Mobiles 27.01.2016 / 08:00


Kantar
  • SAVE
  • Fermer

    PARTAGER AVEC VOS AMIS

  • EMBED
    Fermer

    Copiez le code suivant pour intégrer le tableau dans votre page web, blog ou BBS.

Les dernières données sur les ventes de smartphones fournies par Kantar Worldpanel ComTech pour les trois mois se terminant en décembre 2015 montrent une croissance continue d’Android aux États-Unis et en Europe où l’OS de Google a atteint 59 et 71 pour cent de parts de marché.

En France, les ventes de smartphones ont représenté 84,6% des ventes totales de téléphones mobiles sur la période. La part d'Android n'a cessé de croître au cours des trois dernières années. De 66,5% en 2013, elle est passée à 68,4% en 2014 et 69,9% en 2015. Samsung maintient sa position de leader ce trimestre et pour l'ensemble de l'année. Apple a été en mesure de réduire l'écart qui le sépare du géant coréen au dernier trimestre mais Samsung conserve une part presque deux fois supérieure à celle d'Apple. Le Français Wiko qui a décollé en 2014 et a maintenu  de très bons chiffres en début 2015, conserve la troisième place mais montre peu de progrès par rapport à 2014.

Dans le reste de l'Europe, la part d'iOS a augmenté trimestre après trimestre. Pourtant cela ne suffit pas à afficher une croissance par rapport à 2014. La part Android augmente considérablement dans les pays où le coût est le principal facteur d'achat comme l'Espagne et l'Italie. Android a également enregistré une croissance annuelle en Grande-Bretagne, boosté par les très bons résultats de Samsung, LG et Huawei.

Aux États-Unis, le secteur continue d'être très compétitif. Dans ce marché mature où 84% des téléphones vendus sont des smartphones, les nouveaux acheteurs se font rares et  Android a un gros avantage en offrant une gamme de prix beaucoup plus large. Ainsi les constructeurs proposants des produits low cost comme Huawei, LG, ZTE et Alcatel, prennent de plus en plus de parts de marché au détriment de marques plus premium comme Samsung et HTC.

En Chine, Apple retrouve sa première place avec une part de 27% et ses modèles occupent les trois premières places des terminaux les plus vendus. Huawei conserve la tête des terminaux Android avec une part de marché de 34%. Xiaomi perd des places avec un différentiel de 10 % par rapport à Huawei. 

L'année a été bonne pour Apple qui a été en mesure de retrouver sa première place des constructeurs aux États-Unis et en Chine. Mais pour iOS, les résultats sont plus contrastés, puisque l'OS d'Apple n'a pas été en mesure de retrouver sa part de marché de 2014 dans la plupart des marchés. La loyauté des clients d'Apple reste très forte mais la marque à la pomme convainc moins les clients Androids qui passe de 13% des nouveaux acheteurs en Q4 2014 à 11% en Q4 2015. Tant qu'aux acheteurs qui achètent leur premier smartphone, ils étaient 20% à choisir iOS en 2014 et ils ne sont plus que 11% en 2015.

Comtech -12-15

Source : Kantar Worldpanel

Notes de la rédaction

Pour interviewer Carolina Milanesi, contactez-nous

Retrouvez tout l'historique de ces données sur  notre infographie interactive

Et n'oubliez pas de nous suivre sur Twitter : @Kantar_FR et de vous inscrire à notre newsletter. 

À propos de ComTech

Ce document est basé sur des données extraites du panel de consommateurs Kantar Worldpanel ComTech. Avec plus d'un million de sondés uniquement en Europe, ComTech est le plus grand panel en continu de consommateurs de téléphones dans le monde.

Au-delà du suivi des parts de marché, ComTech observe l'ensemble des comportements des usagers de mobiles : achat des terminaux, coût des factures, temps passé, lieux d'achat et différents usages; Afin de comprendre les facteurs de variation et les dynamiques des marchés. - Les données incluses dans ce communiqué ne prennent pas en compte les ventes aux entreprises.

Derniers articles

Les 3 clés du succès pour les fournisseurs des hypermarchés

A presque 3 semaines de la date fixée du Brexit et alors qu’aucun accord n’a été trouvé, Kantar et le Centre Kantar sur le Futur de l’Europe ont interrogés les Français mais aussi les Allemands, Néerlandais, Irlandais, Espagnols et Polonais sur leur perception du Brexit.

La vague d'octobre du baromètre politique Kantar-onepoint pour Le Figaro Magazine a été réalisée du 26 au 30 septembre 2019.

De janvier 1981 à mai 2007, nous avons mesuré chaque mois l’opinion des Français à l’égard de Jacques Chirac.

Le nouvel Indice d’Inclusion Kantar identifie les pays et les secteurs de l’économie les plus inclusifs.

Contenus liés