En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer la meilleure expérience possible. En savoir plus

Ne plus voir ce message.
France Insights

Ventes de smartphones en septembre : Apple impressionne

Dominic Sunnebo

Expert en télécoms, Kantar Worldpanel

Mobiles 13.10.2017 / 08:00


Kantar
  • SAVE
  • Fermer

    PARTAGER AVEC VOS AMIS

  • EMBED
    Fermer

    Copiez le code suivant pour intégrer le tableau dans votre page web, blog ou BBS.

Les dernières données ComTech sur les ventes de smartphones pour les trois mois se terminant en septembre 2017

Les dernières données sur les OS smartphone fournies par Kantar Worldpanel ComTech pour la période des trois mois se terminant en septembre 2017, montrent que la part d'iOS reste stable en Europe, mais grimpe aux États-Unis et en Chine. Le carton plein d'Android en Grande-Bretagne se poursuit, sa part progressant de 8,2 points à 63,9% sur la période.

Il est assez impressionnant qu’Apple voit sa part se maintenir (ou croître) dans des régions clés alors que l'iPhone X n'était pas encore disponible sur la période analysée. Les ventes de l'iPhone 8 et de l'iPhone 8 Plus sont inférieures aux ventes de l'iPhone 7 et de l'iPhone 7 comparées à l'année dernière.  Mais l'iPhone 8 n'est plus le produit phare de la marque à la pomme. La comparaison est donc un peu vaine.

Le 7 novembre, la marque chinoise Xiaomi a annoncé officiellement que l’Espagne, serait le premier pays européen où ses téléphones seront disponibles. Cette annonce perturbe davantage le marché européen des smartphones. Toutefois bien avant cette annonce, Xioami avait déjà trouvé des clients en Europe.

Sur les cinq grands marchés européens : Allemagne, France, Grande-Bretagne, Italie et Espagne, près de 1,4 millions de smartphones Xiaomi ont été vendus. La plupart d'entre eux provenaient de sites chinois comme Gearbest et AliExpress. 63% de ces envois sont destinés à l'Espagne, ce n'est donc pas une coïncidence si l'Espagne a été choisie par le géant chinois pour son lancement en Europe.

Le succès actuel de Xiaomi en Europe ne se limite pas aux smartphones. Xiaomi était le cinquième plus grand fournisseur de wearables et de trackers d'activité l'année dernière en UE5, où 1,2 millions d’unités ont été écoulées.

Comtech 11-2017

 

Source : Kantar Worldpanel

Notes de la rédaction

Retrouvez tout l'historique de ces données sur notre infographie interactive

Et n'oubliez pas de nous suivre sur Twitter : @KantarFR et de vous inscrire à notre newsletter. 

À propos de ComTech

Ce document est basé sur des données extraites du panel de consommateurs Kantar Worldpanel ComTech. Avec plus d'un million de sondés uniquement en Europe, ComTech est le plus grand panel en continu de consommateurs de téléphones dans le monde.

Au-delà du suivi des parts de marché, ComTech observe l'ensemble des comportements des usagers de mobiles : achat des terminaux, coût des factures, temps passé, lieux d'achat et différents usages; Afin de comprendre les facteurs de variation et les dynamiques des marchés. - Les données incluses dans ce communiqué ne prennent pas en compte les ventes aux entreprise

Derniers articles

Les dernières données ComTech sur les ventes de smartphones pour les trois mois se terminant en juin 2018

La "Digital Rebellion", c’est d’abord résumer 20 ans de comportements vis-à-vis du digital afin de comprendre comment nous avons réagi et agi face à ce bouleversement qui ne cesse d’impacter nos vies. C’est aussi essayer de nous projeter dans les 20 ans à venir pour mieux appréhender les enjeux que nous aurons à gérer. Séquence en 5 temps pour comprendre.

Au sein de la population française, nous sommes à peu près 70 % des individus à faire plus d’un achat online par an, en général même plutôt une vingtaine pour un budget annuel d’à peu près 1.000 euros. Les achats online commencent à réellement peser sur la consommation française, mais avec quels impacts réels sur cette consommation ?

Le monde a terriblement changé en 50 ans. En mai 68, Daniel Cohn-Bendit haranguait les foules avec un porte-voix, aujourd’hui le président Macron « tweete » quasi quotidiennement et diffuse en live ses déplacements. Au-delà des moyens de communication, ce qui a changé c’est la volonté de refaire et d’inventer un nouveau monde qui était celle des manifestants de mai 68, sensiblement différente de cette volonté de compromis si bien incarnée par le « en même temps » du président MACRON. Comment ce nouveau compromis entre les marques et les consommateurs se traduit-il, à l’ère de la rébellion digitale ?

N’ayons pas peur du digital, il est là. Que l’on parle de rébellion ou de révolution, elle a déjà eu lieu. La réalité du digital est de nous pousser à être toujours plus créatifs. Mais ne nous trompons pas, ce tempo créatif dans lequel nous sommes est extrêmement intéressant, et dans l’ère du digital, avec son champ lexical, il peut s’avérer extrêmement violent.

Contenus liés